PRESSION PROMOTIONNELLE

+ 6,32 %

C'est l'évolution mensuelle de la pression promotionnelle des prospectus en grandes surfaces alimentaires en septembre 2005 par rapport à septembre 2004.

L'avis de lsa Malgré les mesures pour juguler le développement des prospectus, il n'y a jamais eu autant de promos dans les mains des Français, note le directeur général d'A3Distrib, Alain Guinberteau. L'observatoire de la pression promotionnelle impute le phénomène à plusieurs facteurs. Supermarchés et hypers publient, de plus en plus, trois prospectus de front : un généraliste, un thématique et un sur les petits prix. De plus, le champ d'opération s'étend. Les prospectus s'insèrent désormais dans la presse grand public nationale (Carrefour dans Télé 7 Jours et Femme actuelle pour son Mois magique).

Ce sont surtout les enseignes Carrefour, Super U et leurs concurrents hard-discounters qui contribuent à la progression du nombre de prospectus en septembre. La période de la rentrée des classes 2005 aura donc été celle du marketing opérationnel. Finalement, sur un an, les enseignes ont poussé les feux en jouant sur tous les tableaux. Elles ont fait davantage d'opérations promotionnelles. Elles les ont consacrées à davantage de produits, leur ont accordé une plus longue période d'existence (+ 11,23 %) et une emprise de distribution plus large.

* LA PRESSION PROMOTIONNELLE DES ENSEIGNES EST MESURÉE À PARTIR DU NOMBRE D'OPÉRATIONS DE PRODUITS CONTENUS DANS LES PROSPECTUS, DE LA DURÉE DU PROSPECTUS EN NOMBRE DE JOURS, DES SURFACES COMMERCIALES CONCERNÉES PAR L'OPÉRATION, DONNÉES COLLECTÉES EN VALEUR SUR PANEL CONSTANT.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1929

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous