Prince de Bretagne veut réveiller le désir des Français pour l’artichaut

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La marque tente d’enrayer la baisse de consommation de ce légume avec une campagne publicitaire glamour, pour donner envie aux consommateurs d’effeuiller l’artichaut.  

La campagne publicitaire, qui comprend trois visuels différents, débutera le 29 mai.
La campagne publicitaire, qui comprend trois visuels différents, débutera le 29 mai.

L a consommation d'artichauts se porte mal. En 5 ans, 25 % des foyers acheteurs ont tourné le dos à ce légume. Les derniers fidèles sont des ménages seniors : près de 74% des achats sont effectués par les plus de 50 ans alors qu'ils ne représentent que 46% de la population.

Comment enrayer cette tendance à la baisse ? La réponse de Prince de Bretagne passe par une campagne publicitaire.

 

La marque a misé sur une publicité glamour, déclinée en trois visuels, où l’artichaut se veut sexy. Un site est également dédié pour ce temps fort qui débute jeudi 29 mai. Et pour donner envie de l’effeuiller, le légume n’y va pas par quatre chemins et scande en guise de slogan « Deshabillez-moi ! »

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA