Printemps maudit pour les soft-drinks

|

«Ce sera dur de rattraper les mauvaises performances des soft-drinks de ce printemps 2013 », déplore Hugues Pietrini, président d'Orangina-Schweppes France et Belgique. Les ventes de soft-drinks en volume ont plongé de 2,4% entre janvier et mai (selon Nielsen, d'après fabricants) avec, des différences selon les marques et les segments.

Ainsi, le leader Coca-Cola perd du terrain (- 1,5 point à 53,4%), les marques d'Orangina-Schweppes, deuxième acteur du marché, en gagnent un petit peu, (+ 1 point à 17,6%), tout comme celles de Pepsi, (+ 0,7 point à 6,3%), troisième acteur des soft-drinks.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2282

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message