Prix de l'alimentaire on-line : le duel reprend entre Leclerc et Géant [Exclusif]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Selon les données exclusives issues de l’observatoire des prix alimentaires online établi par RetailExplorer pour LSA, la bataille des prix affichés sur Internet par les grandes enseignes alimentaires semble s’intensifier en cette fin d’année. Leclerc Drive et Géant sont tout simplement à leur plus bas niveau de l’année sur le web en ce début décembre 2015.

Leclerc drive affiche de loin l'indice des prix online les plus bas à 91,3 durant la semaine 49 selon l'observatoire de Retailexplorer pour LSA. En photo, le leclerc Drive d'Ajaccio
© Jean-Pierre Belzit/Alpaca/Andia
Leclerc drive affiche de loin l'indice des prix online les plus bas à 91,3 durant la semaine 49 selon l'observatoire de Retailexplorer pour LSA. En photo, le leclerc Drive d'Ajaccio © Jean-Pierre Belzit/Alpaca/Andia

La bagarre sur les prix on-line, révélatrice de celle qui sévit aussi en magasins, ne faiblit pas. Au contraire. Lors de la semaine qui s’achevait le 6 décembre 2015, soit la dernière période étudiée par Retailexplorer pour LSA dans le cadre leur observatoire exclusif des prix alimentaires online, les indices des prix pratiqués sur le Web par les deux champions du sujet, Leclerc Drive et Géant, ont baissé de 0,1 point par rapport à la semaine précédente avec des indices respectifs de 91,5 et 93,4 par rapport à une moyenne de 100 toutes enseignes alimentaires confondues. Et la baisse est encore plus violente du côté de leur challenger, Carrefour Drive, dont l’indice fond de 0,5 point à 94,5 sur cette semaine 49. Statu quo en revanche pour Intermarché et Hyper U, alors que Leader Price qui talonnait Carrefour la semaine précédente (s48) semble lever un peu le pied (+0,7 pt).

 

 

Plus bas de l’année pour les paniers types de Leclerc Drive et Géant

Autre signe de cette intensification de la bataille des prix alimentaires online, les paniers hebdomadaires internes (intra-enseignes) de Leclerc et Géant enregistrent leur plus bas niveau de l’année durant la semaine 49, alors que celui de Carrefour marque une très forte baisse depuis deux semaines. Visiblement les trois acteurs n’ont pas l’intention de faiblir sur ce critère ô combien symbolique alors que s’ouvre la période clé des fêtes de fin d’année.

Géant champion des promos

L’observatoire de Retailexplorer permet aussi  d’établir les palmarès des enseignes dont les magasins sont les plus (Casino) ou les moins décrochés (Intermarché) de l’indice national de l’enseigne ; celles aussi qui présentent les assortiments dont les prix varient le plus à la hausse (Cora) où à la baisse (Géant) (Cora) ; celles qui affichent le plus de produits retirés (Carrefour) ou ajoutés (Intermarché et Carrefour Market) ; celles enfin où la part des ventes en promotion est la plus forte (respectivement Géant, Casino et Carrefour Market).

Leclerc Drive Saint Pol de Léon, champion des prix bas !

Enfin, deux derniers relevés hebdomadaires sont proposés. D’abord la liste des drives qui proposent les prix les plus bas et les plus… hauts, avec un carton plein de Leclerc, qui truste les 5 places des sites les plus compétitifs. Ensuite, la liste des sites qui ont enregistré les plus fortes évolutions, à la hausse ou à la baisse. Là encore Leclerc fait fort. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA