Marchés

Prix littéraires : Alexis Jenni et Emmanuel Carrère récompensés

|

Le Prix Goncourt vient d’être attribué à Alexis Jenni pour son premier roman « L’art français de la guerre » et le Prix Renaudot à Emmanuel Carrère pour « Limonov ». Des prix toujours synonymes de fortes ventes.

Le Goncourt, le plus prestigieux des prix littéraires français, a été attribué à Alexis Jenni pour son premier roman, "L'art français de la guerre" (Gallimard), fascinante fresque entre Indochine et Algérie qui questionne l'héritage des guerres coloniales. Grand favori de ce prix convoité, ce professeur lyonnais de biologie de 48 ans a été choisi "au premier tour par 5 voix contre 3 à Carole Martinez", a annoncé l'un des membres du jury, Didier Decoin. Deux autres prétendants étaient en lice, Sorj Chalandon, déjà lauréat du Grand prix du roman de l'Académie française jeudi, Carole Martinez et l'écrivain haïtien Lyonel Trouillot. Ce roman a déjà été vendu à plus de 56.000 exemplaires, un Goncourt se vend en moyenne à 400.000 exemplaires. Le prix Renaudot a couronné Emmanuel Carrère pour son "Limonov" (P.O.L), portrait du sulfureux Edouard Limonov, idole underground sous Brejnev, clochard à New York, écrivain branché à Paris et fondateur d'un parti ultranationaliste en Russie.
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter