Prix start-up Fnac-Darty : la « maison intelligente » s’installe au centre de la stratégie de demain

|

Le groupe Fnac-Darty présent les lauréats de sa troisième édition de son prix start-up. Lancey Energy Storage, Demooz et Etaonis sont ainsi récompensés.

Le groupe Fnac-Darty met trois start-up à l'honneur à travers son prix start-up 2017.
Le groupe Fnac-Darty met trois start-up à l'honneur à travers son prix start-up 2017.© peshkova - Fotolia

Le monde appartient aux start-up. En tout cas, elles ont toute leur place à prendre en rayons. Convaincu de cette nécessité, le groupe Fnac-Darty, depuis trois ans, s’échine à promouvoir les meilleures start-up. Les repérer et les récompenser. Les référencer, aussi, quand c’est possible.

Trois lauréats, pour trois solutions destinées à "simplifier" l'existence

Pour la troisième édition de son prix start-up, Fnac-Darty, associé à Engie, met en avant trois lauréats : Lancey Energy Storage, Demooz et Etaonis. La première conçoit et produit Lancey, un radiateur « intelligent » qui, grâce à sa batterie intégrée, se chargeant en heures creuses pour mieux alimenter le radiateur en heures de pointe, permet « jusqu’à 50% d’économies. » Demooz, de son côté, est une plateforme collaborative permettant d’essayer des produits entre particuliers avant achat. Etaonis, enfin, est spécialisée dans la « data science », et propose aux entreprises d’exploiter au mieux ces données pour améliorer leur SAV notamment.

Mieux développer ces marchés demain

Ces trois lauréats œuvrent sur des marchés variés, tous se retrouvant sur une thématique, plus globale, liée à la « connectivité » et ses vertus de simplification des usages pour les consommateurs. « Les trois lauréats vont rejoindre notre écosystème d’entreprises innovantes, et nous sommes très heureux de leur permettre d’exploiter tout leur potentiel, avance ainsi Enrique Martinez, directeur général de Fnac-Darty. Dans un monde de plus en plus connecté, le smart home est l’un des axes de développement les plus importants pour le futur et Fnac-Darty, avec ses partenaires, est en position de mener le développement de ce marché. »

Un savoir-faire reconnu mais qui peine à s'installer

C’est là en effet, à en croire Fnac-Darty, tout l’enjeu de demain : « La France se situe au deuxième rang mondial, derrière les Etats-Unis, pour le nombre de start-up liées à l’internet des objets (IoT) et une majorité de produits sont fabriqués sur le territoire national. Cependant, indique le groupe, malgré un contexte industriel favorable porté par des politiques publiques incitatives, un savoir-faire reconnu et un marché domestique particulièrement technophile, la pénétration de ces technologies demeure faible. »

Quand les grands groupes couvent les start-up

Conscients de cette problématique, et évidemment aussi soucieux de ne pas « rater la marche » susceptible d’apporter la croissance de demain, la plupart des groupe de distribution, aujourd’hui, s’évertuent ainsi à mettre en avant et promouvoir les start-up. Ce prix Fnac-Darty est un parfait exemple, mais Les Galeries Lafayette, avec Plug & Play, agissent de même. De même que Beaumanoir, dans le textile, avec son incubateur, ou encore, pour s’en tenir à ce seul dernier exemple, Showroomprivé.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nos formations

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message