Prix unique du livre : pourquoi Filipetti se trompe

|

En marge des débats à l'Assemblée Nationale sur la loi "anti Amazon", la ministre de la culture a soutenu que les livres sont moins chers en France qu'ailleurs grâce à la loi sur le prix unique. C'est pourtant tout l'inverse !

Assemblée Nationale
Assemblée Nationale© AN 2008

Lors de la séance qui a vu l’adoption de loi "anti Amazonpar l’Assemblée nationale, le 3 octobre, Aurélie Filipetti a soutenu, en réponse à une question critique du député UMP Lionel Tardy, que le prix unique du livre n’était pas une entrave au pouvoir d’achat des consommateurs.

«La meilleure preuve en est que, dans les pays ne pratiquant pas le prix unique du livre, les livres ne sont pas moins chers qu’en France. C’est bien là tout l’effet bénéfique de la loi de 1981», a défendu la ministre de la culture.

Curieuse affirmation… Car une rapide comparaison démontre l’inverse. Prenons, sans arrière-pensée aucune, le site d’un acteur international comme Amazon en point de repère et comparons les prix d'Inferno, le dernier Dan Brown, dans plusieurs pays. Sorti en mai, il n’est pas encore disponible en format poche. Sur amazon.fr, la version brochée est 21,76 euros, après la fameuse réduction de 5 %. Sur amazon.co.uk, les internautes trouvent le même à un peu moins de 9 euros grâce à une promotion massue de 63 %. Aux Etats-Unis ? Annoncé à 22 euros, il est soldé pour 11. Sur ces deux marchés où les prix ne sont pas réglementés, Inferno est donc près de deux fois moins cher qu’en France. La ministre n’a pas eu le nez creux sur l’argument de la comparaison internationale… A la limite, elle aurait pu invoquer l’exemple de l’Allemagne où le dernier livre « von Dan Brown » est à 26 euros, non négociable. Ou encore l’Italie qui le propose à 25 euros. Mais cela n'aurait fait qu'aggraver son cas. Là-bas aussi, le prix unique est de rigueur

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres