Prixbas casse l’hyper

|
Prixbas

Dernier remplissage de rayons pour Prixbas, qui ouvre ses portes demain, mercredi 24 mars 2010, à Mulhouse. Cet hypermarché de 8700m² va expérimenter le discount avec 20000 références alimentaires et non-alimentaires. Soit trois fois plus qu’un hard-discount ordinaire. Repeint en vert et fuchsia, cet ancien Auchan réalisait 50 millions d’euros de chiffre d’affaires (-16% entre 2004 et 2008), et perdait 285000 clients, malgré 3,2 millions d’euros d’investissements dans le même temps. La décision de le transformer en Prixbas a été prise voici onze mois, afin de trouver une solution à l’hémorragie de clients : beaucoup, en effet, se tournaient vers l’Allemagne toute proche (une demi-heure, à peine), où les courses alimentaires sont en moyenne 20% moins chères. Le groupe a alors investi 1,6 million d’euros dans Prixbas. Le mobilier a été changé, au profit de racks. Il n’y aura plus de promos, juste de l’« every day low price », à part des arrivages de produits déstockés chaque semaine, pour lesquels les clients seront prévenus par SMS. Pas de publicité non plus, ni d’ateliers de préparation, sauf la boulangerie ; pas de zone de stockage – les stocks seront en magasin, etc. Marc du Colombier, directeur de ce magasin, assure avoir conçu Prixbas en collaboration avec les 209 salariés du site. Il n’annonce pas d’objectifs chiffrés, et se laisse deux ou trois ans pour peaufiner l’expérimentation.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter