Marchés

Problème d’autonomie de l’iPhone 6S : Apple s’explique sur le Chipgate

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L’iPhone 6 avait connu le Blendgate, l’iPhone 6S est victime du Chipgate. Chipworks a présenté le 28 septembre 2015, des tests montrant que l’iPhone 6S est équipé de deux processeurs différents qui modifient l’autonomie du smartphone d’Apple.

D'après Apple, les écarts de consommation entre les deux processeurs différents ne seraient que de 2 ou 3%.
D'après Apple, les écarts de consommation entre les deux processeurs différents ne seraient que de 2 ou 3%. © Capture d'écran YouTube

Les iPhones se succèdent, les polémiques aussi. Après le Blendgate de l’iPhone 6, l’iPhone 6S est lui sous le coup du Chipgate. Le 28 septembre 2015, l’entreprise Chipworks a révélé, après avoir passé l’iPhone 6S au rayon X, qu’il peut être équipé de deux processeurs différents, l’un fourni par Samsung et l’autre par TSMC. Après test, un site chinois dévoile que l’écart de consommation peut aller jusqu’à 20% et l’écart de température de 7,5%, suivant le processeur installé dans l’iPhone 6S et 6S Plus. Le processeur sous-traité chez Samsung serait moins performant, malgré une surface de 10 nm, inférieure à celui de TSMC, qui avec sa surface de 14 nm devrait lui assurer de meilleure performance. Mais la technologie ne serait pas encore au point. Si Apple a été contraint de sous-traiter la fabrication de certains des composants, c’est afin de s’assurer d’avoir assez de stocks, pour ce lancement d’iPhone qu’elle considérait comme le meilleur de son histoire.

Apple a réagi rapidement au Chipgate

La firme à la pomme n'a pas attendu pour répondre, avec un communiqué envoyé au site américain TechCrunch, le 8 octobre 2015. "Certains tests de laboratoire qui font tourner les processeurs avec une lourde charge de travail en continu jusqu’à épuiser la batterie ne sont pas représentatifs de l’utilisation réelle, car ils passent un temps irréaliste à solliciter le niveau le plus élevé des performances du processeur. C’est une façon trompeuse de mesurer la durée de vie réelle de la batterie". Apple poursuit, "nos tests et nos données d’utilisateurs montrent que l’autonomie réelle de la batterie de l’iPhone 6S et 6S Plus, même en tenant compte des différences variables de composants, ne varie seulement qu’entre 2 et 3% l’une de l’autre".

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA