Processeurs : Intel lâche la concurrence

Deux gigahertz aujourd'hui, 3,5 demain et 10 après-demain. Après avoir revu son architecture en passant au Pentium 4, Intel écrase la concurrence en annonçant des puissances record. De la poudre aux yeux, selon ses challengers VIA et AMD.
Partager

Encore une barrière psychologique qui tombe. Pièce maîtresse des PC, le processeur central conditionne le prix final de la machine et constitue son principal argument de vente. Dans ces conditions, le lancement du premier processeur à 2 GHz ne peut pas laisser indifférent.

Mais si l'on ne s'attendait pas à voir les concurrents d'Intel applaudir, on peut s'étonner de la volée de bois vert administrée au numéro un mondial. « Chez Apple, explique Jean-René Cazeneuve, directeur général France, nous innovons au lieu de nous débattre dans une guerre des mégahertz. » « La plus grosse fréquence, c'est un argument qui parle immédiatement », déplore Christian Olivieiri, responsable des ventes France chez VIA. Quant au principal challenger, AMD, son vice-président en charge du marketing, Pat Moorhead, assure que « les comparatifs prouvent que les mégahertz seuls ne sont plus une indication suffisante pour mesurer les performances d'un processeur ».

Sourire de Maria Marced, vice-présidente d'Intel. « AMD dit que la fréquence d'horloge n'est pas tout ?, s'étonne-t-elle. C'est amusant ; il y a quelques mois, ils disaient le contraire ! Nous, nous ne changeons pas, à vous de voir qui a le discours le plus cohérent » Accusations infondées formulées par des concurrents distancés ? Intel le sous-entend. Avant d'admettre que la vitesse d'horloge pure n'est pas tout et que la nouvelle architecture lancée avec le Pentium 4 permet une optimisation générale du fonctionnement des PC.

VIA joue le prix

C'est au moins un point qui fait l'unanimité : si le coeur de la machine ne suit pas, un très gros processeur ne sert à rien. « Quand vous achetez une voiture sportive, explique Shane Rau, analyste chez IDC, vous voulez savoir en combien de temps elle passe de 0 à 100 km/h, pas à combien de tours fonctionne le moteur ! » L'analogie est transposée au PC : mieux vaut un processeur tournant à une vitesse plus réduite - comme l'Athlon 1,4 GHz, le haut de gamme d'AMD - mais traitant plus d'informations à chaque tour d'horloge.

Pour Maria Marced, l'envolée des fréquences se justifie pourtant. « L'utilisation des PC évolue en permanence, note-t-elle. Nouvelles applications, nouveaux types de fichiers, besoins croissants en communication. Cela rend nécessaire la recherche de plus de puissance. » Chez VIA, fabricant taiwanais de composants qui s'est lancé dans l'aventure du processeur, Christian Olivieiri relativise. « Les applications gourmandes en capacité de processeur concernent 20 % du marché, proteste-t-il. Ce sont les logiciels qui nécessitent des calculs en virgule flottante, c'est-à-dire les gros jeux en 3D. »

Un discours pourtant mal reçu par les fabricants et assembleurs de PC à qui il vante les mérites de son modeste C3 à 866 MHz. Même si cette puce permet à certains de ses clients de proposer des PC à moins de 533,57 EUR (3 500 F), voire 304,90 EUR (2 000 F) avec l'ensemble des composants Via. « Le problème, c'est que lorsque je dis ça à un constructeur ou à un distributeur, il me répond qu'il vend des PC à 1524,49 EUR (10 000 F). Alors pourquoi prendrait-il le risque de vendre des PC d'entrée de gamme qui lui rapporteraient trois fois moins de marge ? » Même en interne, VIA se voit contraint de suivre la tendance. Le premier processeur C3 à 1 GHz est attendu en fin d'année.

Sujets associés

NEWSLETTER Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

Tous les événements

Les formations LSA CONSO

Toutes les formations

LES SERVICES DE LSA CONSO

Trouvez les entreprises de la conso qui recrutent des talents

Harry Hope

Comptable Mid-Level (H/F)

Harry Hope - 03/02/2023 - CDI - Thionville

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par
LSA

Les réseaux de Franchises à suivre

ZESTIA

ZESTIA

L’immobilier comme vous ne l’avez jamais vécu.

+ 2600 franchises référencées

Tout voir
Proposé par
Toute la Franchise

ARTICLES LES PLUS LUS