Procter & Gamble ferme la porte aux actionnaires minoritaires de Wella

|

Dans une interview à l'hebdomadaire allemand Focus, Bruce Byrne, vice-président de la division beauté-santé de Procter & Gamble, exclut de relever l'offre de rachat des parts de Wella détenus par des minoritaires.

Une autre revendication des minoritaires, la réalisation d'un audit sur les conditions dans lesquelles a été négocié le rachat de Wella par Procter & Gamble, a également été écartée par un autre dirigeant, cité par le Financial Times. Les actionnaires minoritaires mécontents totalisent 20 % du capital de Wella et comptent dans leur rang un fond d'investissement, Deka.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres