Marchés

Procter & Gamble augmente ses bénéfices plus que prévu malgré des ventes décevantes

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Procter & Gamble logo

Le groupe américain Procter & Gamble, qui s'efforce de réduire ses coûts, a augmenté ses bénéfices plus que prévu sur son exercice clos fin juin, en dépit de ventes un peu décevantes.

 

Le fabricant des rasoirs Gillette et des couches-culottes Pampers a publié vendredi un bénéfice net en hausse de 3% à 11,6 milliards de dollars sur l'ensemble de l'année, et même de 38% à 2,6 milliards de dollars au quatrième trimestre (avril-juin).

 

Le bénéfice trimestriel par action, qui fait référence à Wall Street, a dépassé de 4 cents la prévision moyenne des analystes, à 95 cents.

 

Le chiffre d'affaires en revanche est en-dessous des attentes: il progresse de 1% sur l'ensemble de l'exercice à 83,1 milliards de dollars, mais recule de 1% à 20,2 milliards au quatrième trimestre. Le consensus du marché était un peu plus élevé, de respectivement 83,9 et 20,5 milliards.

 

"Nous avons tenu nos objectifs dans un environnement très difficile", a commenté le PDG A.G. Lafley, cité dans le communiqué.

 

"Nous avons encore du travail à faire pour offrir la croissance rentable de nos ventes et la productivité élevée (...) que nous sommes capables d'avoir", a-t-il ajouté.

 

Il n'a pas donné de détail dans l'immédiat, mais les prévisions du groupe pour l'exercice entamé début juillet prévoient une charge de restructuration d'environ 20 cents par action.

 

P&G en est à la troisième année d'un programme de réduction de coûts de 10 milliards de dollars en cinq ans, qui passe par des remaniements de sa chaîne de production ou un marketing plus efficace.

 

Le groupe cède aussi des activités moins rentables, comme ses aliments pour animaux, dont il vient de boucler la vente au fabricant de barres chocolatées Mars.

 

P&G vise une croissance de son chiffre d'affaires cette année dans le bas d'une fourchette de 1% à 9%, et une progression de son bénéfice par action autour de 5%.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA