Procter & Gamble répond à Greenpeace sur l’huile de palme

|

Moins de deux semaines après une opération de Greenpeace à son encontre, au siège du Brussels Innovation Center, à Grimbergen, contre l’utilisation de l’huile de palme dans ses produits, P&G a pris de nouveaux engagements pour cette matière première.

huile palme
huile palme© Emmanuel Gavard

Si 100% de l’huile de palme achetée par P&G est d’ores et déjà certifiée RSPO, c’est-à-dire correspondant aux critères de la Table Ronde pour une Huile de Palme Durable, l’entreprise américaine a pris de nouveaux engagements, notamment en termes de traçabilité, afin de d’assurer la non-déforestation des pays producteurs. Dans ces régions du monde, en Malaisie par exemple, 40% de la production d’huile de palme est réalisée par des petites plantations, inférieures à 50 hectares.

Une traçabilité parfaite

L’huile issue de ces productions voyage alors vers des raffineries, des grossistes, voire plusieurs, avant d’être revendue aux industriels. Ainsi, la traçabilité – parfois réalisée à la craie ! – est difficile à mettre en place. C’est clairement l’aspect le plus complexe de toute la chaîne d’approvisionnement…

D’ici la fin de 2015, Procter veut établir une traçabilité parfaite de l’huile qu’il utilise. Afin de savoir exactement de quelle plantation elle provient, et s’assurer que celle-ci ne réalise pas de déforestation massive. Ainsi, les fournisseurs devront transmettre un plan à l’industriel d’ici le 31 décembre 2015, qui démontre que leur huile ne sera plus issue de plantations dévastatrices en 2020. Enfin, pour l’huile de palmiste – le noyau du fruit du palmier – P&G travaillera avec les producteurs pour améliorer leurs pratiques.

En sus de cela, l’américain s’engage à travailler avec les fournisseurs, les industriels et les ONG pour « promouvoir les normes et pratiques cohérentes » liée à la production de l’huile de palme. Chose que l’entreprise faisait déjà plus ou moins en ayant intégré la RSPO.

QUESTION DE DATE

Si Greenpeace a salué les engagements de Procter estimant qu’ils "vont plus loin que les critères définis par la table Ronde sur l'Huile de Palme Durable (RSPO)", l’association émet toutefois des réserves quant à l’échéance de la mise en place de cette norme.

Procter fait suite à l’annonce de plusieurs actions de gros industriels, notamment sur le DPH, et non pas l’agroalimentaire, concernant l’huile de palme. (L’Oréal, Henkel, Unilever…)

Pour en savoir plus, retrouvez le reportage effectué par LSA en Malaisie, sur la production de l’huile de palme. 

3 commentaires

Justine

06/05/2014 10h59 - Justine

@Vince, cette annonce semble plutôt être une tentative de Greenwashing... pour présenter une image "durable" en totale contradiction avec l'impact désastreux sur les petits producteurs...

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Vince

19/04/2014 17h31 - Vince

Alors que Procter achetait déjà de l’huile de palme certifiée RSPO, l’entreprise sous couvert d’une initiative environnementale décide de poursuivre une politique de traçabilité pour répondre aux critères de Greenpeace… pourquoi imposer ces mesures au détriment des producteurs locaux alors que leur produit était déjà durable ?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

GD

16/04/2014 17h40 - GD

L’article mentionne seulement des « réserves quant l’échéance de la mise en place » de cette norme mais n’évoque pas les problèmes que devront affronter les petits producteurs qui n’auront pas le temps ni les moyens de faire face à cette lourde traçabilité. La lutte écologique est honorable, mais il faut également prêter attention aux relations humaines.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message