Marchés

Procter & Gamble se sépare des piles Duracell... et du lapin qui va avec

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le groupe américain Duracell a officialisé son intention de se séparer de son activité piles. Une décision qui entre dans le cadre de son plan de recentrage autour de ses marques phares.

La marque de piles Duracell va quitter le giron de Procter & Gamble pour être très certainement introduite en bourse.
La marque de piles Duracell va quitter le giron de Procter & Gamble pour être très certainement introduite en bourse.

L’histoire entre Duracell et Procter & Gamble est sur le point de se terminer. La multinationale américaine a officialisé le 24 octobre son intention de se séparer de sa marque de piles, qui faisait l’objet de rumeurs depuis l’été. Procter est engagé dans un recentrage de ses activités autour de ses marques les plus importantes et les plus performantes, et les piles n’en font plus partie. Mis à mal par la généralisation des batteries rechargeables, ce business n’est plus assez attractif pour le groupe de Cincinnati, et tranche avec un portefeuille de plus en plus tourné vers les produits ménagers, d’entretien et d’hygiène.

Procter & Gamble, qui avait récupéré la marque (et son effigie l’infatigable lapin rose) lors du rachat du groupe Gillette en 2005, prévoit de s’en séparer via un split-off. Autrement dit, une scission qui va entraîner la cotation de Duracell en bourse. Les actionnaires de P&G pourront échanger tout ou partie de leurs actions Procter pour la nouvelle société créée, sachant que les modalités exactes seront fixées au deuxième semestre 2015. Duracell fait partie des « billion dollars brands » de Procter & Gamble, ces marques qui génèrent des ventes supérieures au milliard de dollars comme Gillette, Pampers, Ariel ou Always.

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA