Procter & Gamble semble se désintéresser de Beiersdorf

|

BRÈVESSelon le Financial Times Deutschland, les dirigeants de Procter & Gamble seraient prêts à abandonner leur projet de rachat d'une part du capital de Beiersdorf, lassés par les refus répétés d'un autre actionnaire, Tchibo.

Le groupe américain semblait prêt à racheter les 43,6 % détenus par l'assureur allemand Allianz. Mais Tchibo, qui détient une minorité de blocage avec ses 30 %, refuse de vendre sa part et serait même déterminé à augmenter sa présence au capital. Selon la presse allemande, Beiersdorf serait, de plus, beaucoup plus favorable à une montée de Tchibo qu'à une prise de contrôle par Procter & Gamble.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter