Marchés

Produit de grande consommation: la croissance volume au plus haut depuis six ans en Europe

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les volumes des produits de grande consommation achetés en Europe ont connu au 1er trimestre 2015 leur plus forte croissance depuis six ans, indique Nielsen. 

Les ventes de produits de grande consommation ont progressé en Europe de 2,4 % en volume, la plus forte hausse depuis 6 ans
Les ventes de produits de grande consommation ont progressé en Europe de 2,4 % en volume, la plus forte hausse depuis 6 ans© ®Monthly_M

Au premier trimestre 2015, les ventes de produits de grande consommation ont enregistré en Europe une croissance de 2,4 %, soit la plus forte croissance depuis six ans, indique Nielsen. Qui souligne aussi le bond de 4,2 % du chiffre d'affaires qui affiche de son côté sa plus belle performance depuis 3 ans. c'"tait précisèment au 1er trimestre 2012 à + 4,7 %

De bonnes nouvelles pour les distributeurs 

“Quatre années consécutives de baisses de prix aboutissent au final à de plutôt bonnes nouvelles pour des distributeurs parfois en difficultés, à travers cette hausse des volumes,” commente le Directeur Retail Insights de Nielsen en Europe, Jean-Jacques Vandenheede. 

 

 

Dans le détail des performances des 21 pays étudiés, la Turquie est de loin, le plus dynamique avec une croissance de + 19,9 % de son chiffre d'affaires (+9,7 % en volume), suivi de la Hongrie (+4,8 %) et de la Suède (+ 4,2 %). A l'inverse, la Grèce est en fort recul (-3 % en valeur et -2,8 % en volume), devant la Finlande (-1,9 %) et l'Irlande (-0,5 %). 

L'Europe en croissance de + 4,2 % 

Parmi les 5 principaux marchés d'Europe de l'Ouest, l'Allemagne est le pays qui s'en sort le mieux tandis que la France se fixe à 1,5 % en valeur, avec un effet hausse de prix de +0,8 % et hausse des volumes de +0,7 %.    

 

 

 

“La progression des volumes et le changement de tendance pour les prix signifient que l’avenir s’annonce plus serein pour les distributeurs à travers le continent. Si l’un des trois moteurs de la croissance européenne – le Royaume-Uni – subit un troisième trimestre consécutif de baisse, les deux autres - France et Allemagne – sont désormais sur la lancée de plusieurs trimestres encourageants pour la suite.”, conclut Jean-Jacques Vandenheede. 

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA