Produits bio et d'occasion poussés par la crise

|

Près de deux Européens sur trois (64%) estiment que la crise a changé "durablement" leur façon de consommer selon une étude de l'Observatoire Cetelem (Crédit aux particuliers). Parmi les enseignements de cette étude, on constate que les ménages privilégient désormais les produits bio et d'occasion. Sur le bio, l’engouement s’explique par une offre de plus en plus importante, qui dépasse largement le cadre des magasins spécialisés. Sur les produits d’occasion, 64% d'Européens ont acheté au moins une fois une voiture d'occasion, 60% des produits culturels (livres, CD, films, jeux vidéos...), 43% du textile (vêtements), et 33% des jouets pour enfants. Ce sont les ménages allemands qui achètent le plus les produits d'occasion (72%) mais c'est en France que ceux-ci rencontrent le plus un écho favorable. Seuls 10% des Français jugent un achat d'occasion dévalorisant.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres