Produits communautaires : La croissance du halal fléchit

Un coup d'arrêt au troisième trimestre

Sur un an, le marché des produits halal enregistre un taux de croissance à deux chiffres, mais de justesse. Son rythme a été divisé par cinq au troisième trimestre, malgré la tenue du ramadan en août. Au cours des sept semaines de ce « temps fort », les ventes sont restées stables : + 17% en épicerie, mais 15% en traiteur et - 20% en boucherie.

 

Un rapport de 1 à 6 en régions

L'Ile-de-France et le Sud-Est sont en tête de la consommation halal. Au sein des régions, des écarts importants existent : en Ile-de-France, Paris est à l'indice 69, et la Seine-Saint-Denis, à 294.

 

Les hypermarchés dominent les ventes

Les hypermarchés restent le lieu d'achat privilégié pour les achats de produits halal, loin devant les supers : ils génèrent presque un cinquième du chiffre d'affaires, hors hard-discount.

 

Les supermarchés restent dans la course

Les supers s'attachent à rattraper leur retard par rapport au halal, avec un assortiment qui bondit de 30%, générant un surcroît de chiffre d'affaires de 15%. À noter : le hard-discount reste un circuit qui compte en halal, avec un chiffre d'affaires de 28 M€, proche de celui des supermarchés, et une progression équivalente, à + 12%.

 

L'épicerie largement en tête des progressions

L'épicerie halal est en plein développement en grande distribution. Les sauces, catégorie en plus forte hausse, ont bondi de 137%, pour atteindre 1,85 M€. En traiteur, une seule catégorie est en hausse, les entrées fraîches : + 11,7%, à 968 000 €.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2208

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous