Produits d’hygiène et de beauté : la contrefaçon coûte cher !

|

D’après l’Office de l’harmonisation dans le marché intérieur (OHMI), la contrefaçon dans le secteur des produits de beauté et des soins personnels coûte, à l’échelle européenne, 4,7 milliards d’euros.

La contrefaçon coûte près de 5 milliards d'euros en Europe dans le secteur DPH.
La contrefaçon coûte près de 5 milliards d'euros en Europe dans le secteur DPH.

Chaque année, fabricants, détaillants et distributeurs enregistrent un manque à gagner conséquent sur les ventes de parfums, produits de maquillage et de produits de soins personnels à cause de la contrefaçon dans l’Union européenne. L’Office de l’harmonisation dans le marché intérieur (OHMI), la principale agence européenne de la propriété intellectuelle, s’est penché sur la question et a chiffré les pertes financières à 4,7 milliards d’euros. Cette somme représente 7,8% du total des ventes dans le secteur. L’organisme pousse même son analyse plus loin, en soulignant que la contrefaçon implique la perte de 50 000 emplois puisque les marques fabriquent moins de produits que le marché le demande.

Le coût de la contrefaçon atteint 9,5 milliards d’euros en incluant les fournisseurs

Le rapport a également estimé les répercussions sur les fournisseurs et sur l’économie locale. Avec cette approche, le coût de la contrefaçon grimpe à 9,5 milliards d’euros, pour 80 000 emplois perdus. Quant aux recettes publiques, le manque à gagner en termes d’impôt sur le revenu, de contributions sociales et de TVA atteint 1,7 milliards d’euros.

Pour António Campinos, président de l’OHMI, "ce rapport n’est que le premier d’une série de rapports qui, pris collectivement, montreront l’incidence négative de la contrefaçon et du piratage sur l’économie de l’UE. Notre mission consiste à fournir aux décideurs politiques des informations fiables, exactes et objectives pour appuyer leurs travaux.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message