Marchés

Produits de grande consommation: une amélioration en juillet 2016

|

Dans sa dernière note, le panéliste Iri observe une amélioration assez sensible en juillet sur les PGC après le mois de juin catastrophique.  

Les performances des différents circuits/concepts sont toujours très marquées
Les performances des différents circuits/concepts sont toujours très marquées © Eisenhans - Fotolia

En juillet 2016, l’évolution du CA tous circuits des PGC reste faible (+0,6%) et les ventes volume sont en recul (-0,5%). Tel est le verdict d’Iri. Un rappel : juillet 2015 avait été très bon (+2,4% en CA et +1,5% en volume). "Un retour à une situation plus « normale » pour les différents grands secteurs après les fortes perturbations provoquées par les aléas climatiques enregistrés au cours du mois précédent", estime Iri.

Evolution CA et volume en tous circuits GSA* InfoScan 3.0 Par période vs An-1

 

Evolution CA par type de marques en tous circuits GSA* InfoScan 3.0 Par période vs An-1

La situation du DPH mais aussi de la crémerie reste néanmoins préoccupante à court terme. "Les performances des différents circuits/concepts sont toujours très marquées avec le Drive qui maintient le rythme de +10% et la proximité qui continue à croître grâce essentiellement à un effet parc", poursuit Iri..

La situation des marchés PGC en tous circuits GSA* par rayon sur la période. Evolution vs même période An-1

Ces circuits font en apparence mieux que le reste du marché (+1,1%) mais c’est surtout, comme déjà évoqué, en raison de la transformation du parc DIA et par voie de conséquence l’effondrement des EDMP françaises (-22% entre juillet 2015 et juillet 2016). Les EDMP françaises ne représentent plus qu’1/3 du circuit (contre près de la moitié, il y a une dizaine d’années).

Les performances au sein des HM+SM sont assez contrastées selon les différents sous formats avec un recul des HM+ (-1,5% en CA), une stabilité des SM+ et une assez nette progression des HM- (+2%). Ces différences s’expliquent pour partie par les variations de l’activité promotionnelle. Elle régresse dans les premiers (-0,2 pt) alors qu’elle se développe de près de 0,9 pt dans les autres formats.

 Evolution du CATP par grands secteurs au cours du dernier mois, sur le dernier trimestre et le Cumul Annuel Mobile (CAM) Vs mêmes périodes An-1

Sur la période, le CATP progresse à un rythme très soutenu (+1,6%) et plus vite encore que sur les PGC. Ce dynamisme rarement observé au cours des 2 dernières années est essentiellement imputable aux produits à poids variables ; mais la croissance de leur activité est surtout liée à la hausse des prix sur le secteur (avec, selon l’INSEE une inflation à 1 an de plus de 8% sur les produits frais).

L’activité non alimentaire est quasiment stable (ce qui constitue en soi un bon résultat). Avec le retour du beau temps, les produits de jardinage et d’équipement extérieur reprennent des couleurs après le très mauvais mois de juin. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter