Produits et innovation

|

Ce que ce comportement révèle

L’homme – a fortiori le « late adopter » – est un animal routinier, attaché à des habitudes-repères structurant son quotidien. Une nouveauté inattendue est, en premier lieu, une intrusion dans cet ordre établi, qui demande un effort d’adaptation. Un effort consenti uniquement en contrepartie d’une amélioration vraiment sensible de l’existant.

Ce que cela implique pour les marques

Introduire une innovation est toujours un pari risqué. Mais ce verbatim traduit une considération intéressante : l’innovation est moins bien perçue lorsqu’elle est introduite comme une injonction de changement sans alternative. Conserver un produit « classique » dans sa gamme présente deux avantages qu’Apple ou Gillette ont bien compris. D’abord, celui de rassurer le consommateur en garantissant la pérennité du produit qu’il a plébiscité. Ensuite, celui de valoriser plus encore, par effet de contraste, l’innovation du produit « nouvelle génération ».

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2314

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous