Marchés

Produits laitiers : mauvais cru en 2014

|

A l’occasion de son assemblée générale qui s’est tenue le 2 avril, Syndifrais, le syndicat national qui regroupe les industriels et fabricants de produits laitiers frais, a présenté les résultats d’un marché en berne. Baisse de consommation, volatilité du prix du lait, guerre des prix… Des indicateurs qui ont fait reculer le marché de 1,7 % en volume.

L'ultra frais affiche un recul de ses ventes de 1,5 % en volume en 2014
L'ultra frais affiche un recul de ses ventes de 1,5 % en volume en 2014© Pascal Guittet

Dans un contexte marqué par la mutation du marché des produits laitiers, une baisse de leur consommation, la volatilité des cours et la guerre des prix en grande distribution, le secteur doit fournir des efforts pour relancer la croissance. Syndifrais, qui regroupe les industriels des produits laitiers frais, a présenté lors de son assemblée générale du 2 avril, les résultats d'un marché en recul sur l’année 2014.

Potentiel des protéinés

En effet, l’ultrafrais affiche une baisse de ses ventes volume de 1,5 % et une légère progression en valeur à 0,1 %. Le hard discount contribue à 35 % des pertes en volume, les supers à hauteur de 43 % et les hypers à 22 %. Seul le e-commerce contribue à la croissance en volume de plus de 21 000 tonnes. En effet, sur ce canal les volumes progressent de 26,4 %. Par catégorie, si les ventes de laits fermentés reculent de 2,2 % et les fromages frais de 2,5 %, les yaourts protéinés atteignent plus de 12 700 tonnes et occupe une part de marché de 1,6 %. Ce nouveau pôle pourrait permettre au marché de renouer avec la croissance. D’ailleurs depuis quelques mois, des marques de distributeur se sont lancées sur le segment, preuve que le potentiel existe.

 

Répartition des ventes volumes des différentes segments du marché des produits laitiers frais en 2014
Source : IRI et Cniel

Répartition des ventes valeur des différents segments du marché des produits laitiers frais en 2014
Source : IRI et Cniel

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA