Marchés

Produits locaux alimentaires, premier état des lieux en chiffres et en graphiques

|

IRI a présenté un panorama complet de l'offre locale des GMS sur les marchés des PGC et des produits frais LS lors du Forum de l'offre responsable organisé par LSA le 1er juillet 2021. LSA vous dévoile les détails de cette étude qui apporte un éclairage nouveau sur le phénomène des produits locaux jusqu'ici très mal quantifié. 

produits locaux  geant casino Angers

A la question, combien représentent les produits locaux dans vos ventes, les distributeurs et les magasins interrogés opposent souvent des réponses floues : 1, 2, 3, jusqu’à 5% du chiffre d’affaires mais souvent en recourant à la bonne vieille méthode du « doigt mouillée » et en avançant des évolutions parfois folkloriques. La faute aux difficultés à identifier les produits vraiment locaux ou régionaux dans la masse des références des rayons PGC et produits frais LS Pour la première fois, le panel IRI a tenté de quantifier cette offre locale en se basant sur les entreprises qui vendent plus de 50% de leur offre dans leur région de production. Certes, les produits frais traditionnels grands pourvoyeurs de produits locaux ne sont pas compris dans ce périmètre, mais l’approche permet quand même de couvrir entre 70 et 80% du chiffre d’affaires et de l’offre de produits alimentaires.

« Le marché pèse aujourd’hui 1,8 milliard de chiffre d’affaires, 2,2% des PGC et est en hausse de 6 %, a indiqué Emilie Mayer, Directrice Business Insight chez Iri lors du Forum de l'offre responsable organisé par LSA, le 1er juillet 2021. A comparer aux 11% que représentent au total l’offre des PME en grandes et moyennes surfaces. » Par grandes régions, des différences sensibles apparaissent, avec la Bretagne et le Grand Est où les marques locales pèsent près de 5% du CA, contre 0,5% en Ile-de-France. Autres différences, les marchés ou les matières premières agricoles jouent le plus sont évidement ceux où les marques locales pèsent le plus comme la crèmerie, la charcuterie et le traiteur, au contraire du DPH dominé par les marques d’envergure nationales voire internationales.

A noter que ces produits locaux s’inscrivent dans un univers encore plus large du marché dit de l’offre responsable qui regroupe les produits bio, vrac, écologiques, produits sans, labellisés, végétaux, etc. et qui est estimé par IRI à 11,3 milliards d’euros, au CAM P5 selon Iri, soit 10,9% du CA des PGC, en hausse de + 6% comme les produits locaux.

L'offre locale en 5 graphiques :

 

 

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter