La base innovation produits de LSA

Catégorie

Marque

Breizh Cola

Fabricant : Breizh Cola

publié le 13/03/2013 à 10h10

Description du produit :

Breizh Cola est une boisson gazeuse créée en 2002 par Stéphane Kerdodé, actuel patron de l’entreprise « Phare Ouest », en collaboration avec le biochimiste Eric Ollive.

 

Caractérisée par un goût particulièrement caramélisé et moins gazeux que ses concurrents, le Cola du Phare Puest, a réussit à imprimer son image de marque dans le cercle des colas en se présentant comme une alternative locale des deux pions américains Coca-Cola et Pepsi.

 

Son secret ne réside pas dans ses ingrédients, qui sont très proches du reste des colas, mais dans les dosages.

Le Breizh Cola se décline sous plusieurs versions : Breizh Cola, Breizh Cola Zéro Sucre et Breizh Cola Stévia et sous plusieurs formats : PET 150 cls Standard, PET 33 cls Standard, verre perdu 100 cls, verre perdu 33 cls et verre consigné 33 cl

dates clés

2001 : Stéphane Kerdodé et Eric Ollive projettent le lancement d’une boisson bretonne.
2002 : création de Breizh Cola.
2003 : sortie des premières bouteilles Breizh Cola.
2004 : lancement de 1 million de bouteilles de Breizh, contre 500 000 en 2003.
2010 : lancement de Breizh Cola à la stevia, formule sans sucre.
 

présentation de la marque

En 1990, au cœur de la Bretagne, dans un château de la duchesse Anne, la Brasserie Lancelot dirigée par Bernard Lancelot, a créé le Breizh Cola.

 

L’idée du fondateur du groupe breton, était de concurrencer les grands groupes tels que Heineken et Kronenbourg avec des petites brasseries typiquement bretonnes. Son premier succès fût la Cervoise, bière ancêtre du fameux breuvage tradition gaulois.

Le Breizh Cola, quant à lui, a été créé en 2002 par Stéphane Kerdodé, stagiaire dans les brasseries Lancelot et Eric Ollive, responsable de production de l’entreprise et ingénieur en biochimie.

 

A cette époque, la production de limonades était en vogue, ce qui les a poussés à diversifier de leurs offres, d’où la naissance du Breizh Cola, une boisson identitaire qui sera servie uniquement dans le grand Ouest.

Différentes recettes ont été testées avant de choisir celle qui portera plus tard le nom de Breizh Cola ou le "Cola du Phare Ouest", nom de la SARL créée, pour distribuer le nouveau-né du groupe.

 

L’idée était précieusement gardée, jusqu’à la veille du lancement des premières bouteilles qui ont pris seulement neuf mois pour être élaborées, grâce à la petite structure de l’entreprise.

Deux ans plus tard les jeunes innovateurs du Breizh Cola, rachètent les Brasseries de Bernard Lancelot, ce dernier ayant choisit de s’offrir une retraite confortable après avoir assisté à la sortie de 5000 bouteilles en verre de 33 cls du cola breton en 2003.

caractéristiques

Depuis sa création en 2002 et son lancement en 2003, le Breizh Cola bénéfice d’une croissance à deux chiffres, selon son directeur et porte-parole Stéphane Kerdodé ; il a d’ailleurs été nommé  «Meilleure nouveauté» l'année de sa sortie par ‘’Produit en Bretagne’’.

Sur le grand ouest français, le dernier né des colas, grignote 10% de parts de marché aux deux géants, Coca Cola et Pepsi, ses deux concurrents essentiels, en plus des MDD.

 

En Bretagne, le Breizh Cola détient 15% des parts de marché dans cinq départements, et est deuxième en termes de vente, loin derrière Coca-Cola, mais devant Pepsi, avec un chiffre d’affaires dépassant les 15 millions d’euros en 2010.

 

L'entreprise réserve plus de deux millions d’euros aux investissements chaque année, qui sont principalement dédiés aux achats des lignes d’embouteillage, comme en 2011 permettant à l’entreprise de doubler sa production de 2500 à 6000 bouteilles par heure. En moyenne, sa production annuelle dépasse les 5 millions de bouteilles.

 

En 2012, Breizh cola remporte le prix « Entreprise » des morbihannais de l'année, décerné au Palais des Arts à Vannes, à Stéphane Kerdodé, qui  est très confiant quant à la conquête du marché parisien, après avoir réussit sa mission à l’échelle régionale.

Sa ‘’success story’’, a été l’objet de plusieurs tentatives d’imitations en Corse et dans le pays basque, qui n’ont pas toutes tenu le coup…

Début 2013, le Breizh Cola qui boucle des années de croissances, voyant le CA de l'entreprise passer de 970 000 € de chiffre d'affaires en 2000 à 15 millions d'euros en 2010, lance sa boisson phare à Paris, qui est la 1ère région d'"impatriés bretons", ce qui pourrait permettre à Breizh Cola de passer à l'étape supérieure en terme de notoriété et de ventes.