La base innovation produits de LSA

Catégorie

Marque

La boisson végétale « Coco Original » d’Alpro

Fabricant : Alpro

publié le 11/02/2015 à 13h41

Description du produit :

La boisson végétale « Coco Original » d’Alpro est conditionnée dans une brique et s’adresse à une cible soucieuse de son équilibre quotidien.
 
Pouvant s’apprécier sous toutes les formes, nature ou cuisinées, sucrées ou salées, elle contient seulement 40 calories par verre et est sans sucres ajoutés.
 
Lancé de février à fin mars 2015 en avant-première chez Carrefour, ce produit est commercialisé au prix de 2,39 euros.

dates clés

1980 : genèse de l’entreprise Alpro.

2000 : construction d’une nouvelle usine de soja à Kettering, au Royaume-Uni.

2010 : publication du premier rapport de développement durable.

2011 : Alpro devient la première entreprise d’alimentation européenne membre du programme WWF Climate Savers.

2015 : commercialisation de la boisson végétale « Coco Original ».

présentation de la marque

Fondée en 1980, Alpro est une entreprise belge qui opère dans le domaine de l’alimentation végétale.

Pionnière du marché des boissons et aliments végétaux en Europe, elle se spécialise dans l’élaboration et la commercialisation de produits à base de soja, notamment les margarines, les desserts ou encore les alternatives végétales au yaourt et à la crème.
 
En 2000, Alpro construit une nouvelle usine de soja à Kettering, au Royaume-Uni.
 
En 2010, elle publie son premier rapport de développement durable, avant qu’elle ne devienne la première entreprise d’alimentation européenne membre du programme WWF Climate Savers l’année suivante.
 
En 2015, Alpro lance sur le marché français une gamme de boissons végétales aux saveurs complémentaires, parmi lesquelles figure la boisson végétale « Coco Original ».

caractéristiques

Disposant de trois unités de production en Belgique, en France et au Royaume-Uni, Alpro revendique plus de 35 partenaires commerciaux à travers toute l’Europe.
 
En 2014, l'entreprise réalise un chiffre d’affaires de près de 400 millions d’euros.