La base innovation produits de LSA

Catégorie

Marque

La paire de chaussures de football « evoSPEED 2.3 FG » de Puma

Fabricant : Puma

publié le 24/02/2015 à 08h11

Description du produit :

La paire de chaussures de football « evoSPEED 2.3 FG » de Puma est conçue pour être fonctionnelle sur l’ensemble des surfaces dures.
 
En effet, elle se distingue par le rabat de son talon externe qui offre à l’utilisateur protection et stabilité.
 
Adaptée pour les pelouses naturelles dures, elle est dotée d’une semelle légère de forme anatomique connue sous le nom de « PEBAX ».

                                                                                  

La « evoSPEED 2.3 FG » est disponible au prix de 140 euros.

dates clés

1948 : genèse de Puma.

2003 : sponsorisation de l’athlète jamaïcain Usain Bolt.

2005 : sponsorisation du pilote de Formule 1 Michael Schumacher.

2011 : prise de participation de 75,12% de Puma par le groupe Kering.

2014 : Puma devient le sponsor de l’équipe de football Arsenal FC.

2015 : commercialisation de la paire de chaussures de football « evoSPEED 2.3 FG ».

présentation de la marque

Fondée en 1948, Puma est une entreprise allemande spécialisée dans la conception et la commercialisation de chaussures de sport, de vêtements de sport et de loisirs ainsi que d’accessoires.

Elle parvient à se hisser dans le palmarès des 3 plus grands équipementiers sportifs, grâce notamment au soutien de sportifs de premier plan parmi lesquels figure les footballeurs Cesc Fabregas, Marco Reus, Radamel Falcao ou encore Mario Balotelli.
 
En 2003, Puma devient le sponsor officiel de l’athlète jamaïcain Usain Bolt. En 2011, le groupe Kering (ex-PPR) prend une participation à hauteur de 75,12% de Puma.
 
En 2014, Puma devient le sponsor de l’équipe de football anglaise Arsenal FC.
 
L’année suivante, elle enrichit sa gamme de produits en laçant la paire de chaussures de football « evoSPEED 2.3 FG ».

caractéristiques

Puma réalise un chiffre d’affaires de l’ordre de 2,9 milliards d’euros en 2013, soit une baisse de 8,7% par rapport à l’exercice précédent.