La base innovation produits de LSA

Catégorie

Marque

Mix & Kiff Têtes Brûlées

Fabricant : Têtes brûlées

publié le 13/12/2019 à 15h55

Description du produit :

Mix & Kiff de Têtes Brûlées est un pack contient une bouteille réutilisable de 25?cl et six berlingots de poudre, permettant de réaliser une boisson pétillante à faire soi-même.
Ces derniers sont à mixer avec de l’eau pour obtenir une boisson fortement pétillante aux couleurs parfois surprenantes, comme par exemple du bleu pour le parfum blue gum ou du violet pour le goût marshmallow.

Ces kits de boissons sont disponibles dans les magasins Carrefour d’Île-de-France.

dates clés

1912 : création de l’entreprise Verquin Confiseur.
1968 : Verquin se lance dans la grande distribution.
2008 : rachat de la société européenne de confiserie à Neuville-en-Ferrain.
2014 : lancement de la bille double choc des têtes brûlées.
2017 : rachat de  Verquin Confiseur par Sucralliance.
2019 : lancement de trois gammes dans les rayons boissons.

présentation de la marque

Fondée en 1912, Verquin Confiseur est une entreprise familiale française qui se spécialise dans la production d’une offre diversifiée de confiseries pour toute la famille. En 1968, elle se lance dans l’aventure de la grande distribution sous l’impulsion de la troisième génération de Verquin.

En 2008, Verquin rachète la société européenne de confiserie à Neuville-en-Ferrain, mettant ainsi la main sur la marque « Têtes brûlées ».

Pour célébrer Halloween 2014, Verquin lance la bille double choc des Têtes Brûlées.

Cinq ans plus tard, la marque de bonbons bien connue des enfants, Têtes Brûlées, débarque au rayon liquides avec trois gammes différentes. 

 

caractéristiques

Les ventes de l'entreprise Verquin Confiseur ont été multipliées par 40 en quatre ans, passant de 200 000 sachets vendus en 2012, à 8,3 millions en 2015.

En 2017, elle passe sous le giron du spécialiste européen de la confiserie, Sucralliance, en MDD.

Les deux entreprises familiales représentent un chiffre d'affaires cumulé qui s'élève à 87 M€, dont 55 millions d'euros pour Verquin Confiseur, qui emploie 200 salariés, et 32 millions d'euros pour Sucralliance, qui emploie 165 salariés.