La base innovation produits de LSA

Catégorie

Marque

Nokia Lumia 525

Fabricant : Nokia Inc.

Gamme de produits : Nokia Lumia

publié le 27/11/2013 à 15h26

Description du produit :

Le Nokia Lumia 525 est un smartphone doté d’un écran IPS LCD de 4 pouces, affichant une résolution WVGA de 800 x 480 pixels avec un format d’affichage de 15 : 9 et d’une densité de 235ppi.

Il tourne sous le système d’exploitation Windows Phone 8 et embarque le processeur double-cœurs Qualcomm Snapdragon S4 cadencé à 1Ghz.

Côté connectiques, le smartphone intègre un emplacement pour microSIM, un port microUSB, une prise jack de 3.5mm et un port USB 2.0.

 

Le Nokia Lumia 525 est également compatible WiFi 802.11 b/g/n, GPS et Bluetooth 4.0. De plus, il propose 1Go de RAM et une mémoire interne de 8Go, extensible jusqu’à 64Go via carte microSD, en plus des 7Go de stockage gratuits sur Microsoft SkyDrive.

Le terminal est équipé d’un capteur photo arrière de 5MP et propose un capteur de luminosité ambiante, un accéléromètre et un capteur de proximité.

Embarquant une batterie de 1430mAh, le Nokia Lumia 525 pèse 124g et mesure 119.9 x 64 x 9.9mm.

 

dates clés

1865 : création de Nokia.

1966 : création du groupe Nokia.

1970 : lancement des téléviseurs Nokia.

2012 : lancement de la gamme de smartophones Nokia Lumia.

2013 : lancement de la gamme de smartphones Nokia Asha.

 

présentation de la marque

Papier, caoutchouc ou encore 3310...C’est par ces noms que la firme finlandaise Nokia s’est  développée au fil des années, pour se forger une image de leader dans le secteur de la téléphonie mobile.

Créée depuis 1865, elle devient le premier constructeur de téléphones mobiles dans le monde en 1998. Durant plus 13 années consécutives, elle occupe la place de leader sur ce marché, avant de se faire dépasser par le géant Samsung, en 2011.

 

Aujourd’hui, Nokia compte une large gamme de smartphones et de tablettes sous les gammes Lumia et Asha.

caractéristiques

Pendant l’exercice 2012, Nokia réalise un chiffre d’affaires de près de 30,2 milliards d’euros, en baisse de 22% sur un an.

La même année, le constructeur finlandais écoule plus de 86,3 millions de terminaux, contre 113,5 millions, une année plus tôt.