La base innovation produits de LSA

Catégorie

Marque

Saucisses La Fumée de Louis Gad

Fabricant : Groupe Gad

publié le 18/10/2013 à 14h30

Saucisses La Fumée de Louis Gad
Twitter Facebook Linkedin Google + Email

Description du produit :

Les Saucisses La Fumée de Louis Gad sont des saucisses préparées à bases de 100% de viande de porc.

Prêtes à être utilisées dans différents plats et mets, ces saucisses sont dépourvues de colorants.

Elles sont spécialement recommandées pour la préparation de plats rapides, pour accompagner les purées, les légumes ou pour être ajoutées à des potées. 

dates clés

1956 : création de l’entreprise Louis Gad.

1960-86 : intégration de l’activité ‘découpe’.

1987-2000 : développement de l’activité en GMPS en lançant des viandes et des produits salés-fumés.

2001-07 : rapprochement avec le groupe Prestor.

2011 : acquisition du Groupe Gad par les Coopérative  CECAB et Prestor.

présentation de la marque

Créée en 1956, Gad est un groupe spécialisé dans la viande de porc.

Le groupe opère en effet sur le secteur de l’abattage, la découpe et la transformation de la viande porc. De plus, il élabore plusieurs gammes de produits tels que les brochettes, les saucisses, les rôtis aromatisés, la viande et les grillades. Ces derniers, sont commercialisés via les cinq marques du groupe : Louis Gad, Mister Pig, Le Porc des Enclos, Louis Gad restauration et Gad SAS.

Aujourd’hui, la marque commercialise ses produits auprès des artisans bouchers, de la restauration et des grandes surfaces.

caractéristiques

Pendant l’exercice 2012, Gad abat plus 2.4 millions de porcs, soit près de 240 000 tonnes commercialisées.

Employant 1 560 collaborateurs, le groupe réalise un chiffre d’affaires de 455 millions d’euros, la même année.

 

En 2013, Gad SAS est proche d’une liquidation judiciaire, et ce, en raison de la cessation des paiements de ses salariés, une information qui a été démentie, au début, par l’entreprise.

L’entreprise est mise sous observation pendant 6 mois. Toutefois, au mois de juin, la direction a présenté un plan de continuation qui prévoit la cessation de l’activité d’abattage et de la découpe dans l’abattoir de Lapaul-Guimiliay au Finistère, ce qui pourra entraîner le licenciement de près de 900 salariés.

Le président de la communauté de communes de Landivisiau dont dépend Lampaul-Guimiliau, site d’un des deux abattoirs de Gad, M. Tigreat , informe le Premier ministre Jean-Marc Ayrault d’une réunion d’urgence, ayant pour objet la crise de l’agroalimentaire en Bretagne.

A cet effet, Jean-Marc Ayrault annonce le déblocage de 15 millions d’euros pour aider les entreprises agroalimentaires ainsi que la reprise de l’abattoir de Gad de Lampaul-Guilimiliau, en précisant que l’acquisition de ce dernier se fera par le gouvernement, via l’Etablissement public foncier de Bretagne.

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA