La base innovation produits de LSA

Catégorie

Marque

Tonique Confort Lancôme

Fabricant : Lancôme

publié le 22/10/2021 à 15h43

Description du produit :

La Tonique Confort Lancôme est une lotion hydratante pour une peau naturellement purifiée.

Elle hydrate et apaise les peaux sèches et permet d'éliminer toutes traces de maquillage et d'impuretés.

Enrichie en miel et en extrait d'amande douce, cette formule laisse une agréable sensation de pureté, de confort et de douceur.

Elle est testée sous contrôle dermatologique et s'utilise quotidiennement matin et/ou soir.

dates clés

1935 : création de Lancôme par le parfumeur parisien Armand Petitjean.
1958 : obtention d'une médaille d'or et d'un diplôme d'honneur lors de l'Exposition universelle à Bruxelles.
1995 : lancement du parfum « Ô pour Homme ».
2002 : inauguration d'une boutique en ligne.
2004 : lancement du mascara « Hypnôse ».
2015 : déploiement d'un nouvel espace beauté du Printemps Haussmann à l'occasion de son 80ème anniversaire.

présentation de la marque

Tout démarre en 1935, lorsqu'Armand Petitjean, un parfumeur parisien d’une famille de distillateurs, lance une maison française de produits cosmétiques et de parfums de luxe. La dénomination provient de Lancosme, qui est un château situé dans l'Indre (Centre-Val de Loire).

Au début des années 1950, la marque lance la première référence de la gamme « Trésor ».

En 1958, elle s'illustre en recevant une médaille d'or et un diplôme d'honneur lors de l'Exposition universelle à Bruxelles.

Au milieu des années 1990, Lancôme développe le parfum « Ô pour Homme ». En 2002, l'entreprise inaugure une boutique en ligne qui propose 600 références avant de sortir le mascara « Hypnôse », deux ans plus tard.

En 2015, elle ouvre un espace beauté du Printemps Haussmann à l'occasion de son 80ème anniversaire.

 

caractéristiques

Lancôme est une des premières marques mondiales de beauté de luxe. Elle appartient au groupe L'Oréal, chef de file mondial de l'industrie cosmétique, avec un chiffre d'affaires de 27,99 milliards d'euros, en 2020, en baisse de 6,3 %, par rapport à l'année précédente. L'e-commerce représente 11 % de son chiffre d'affaires.