Promod s’apprête à supprimer 133 postes et à fermer 180 magasins

|

L’enseigne d’habillement fondée à Roubaix en 1975 va tailler dans ses services et sa logistique. En pleine « transformation », elle vient d’annoncer la fermeture de 180 magasins à l’étranger et la suppression de 133 postes dans le Nord où se situe son siège.

Promod va fermer 180 magasins à l'étranger mais veut continuer à en ouvrir en France.
Promod va fermer 180 magasins à l'étranger mais veut continuer à en ouvrir en France.© promod

Promod taille dans le vif. L’enseigne d’habillement fondée par Francis-Charles Pollet (une famille qui est également à l’origine de la Redoute) a annoncé son intention de fermer 180 boutiques à l’étranger sur les 997 qu’elle exploite dans 44 pays dans le Monde. Autre conséquence du « plan de transformation de l’entreprise » qui vise à recentrer l’activité sur les magasins les plus profitables, la direction compte supprimer 133 postes en France. Selon le quotidien la Voix du Nord, une soixantaine d’emplois sur 431 postes seraient concernés au siège de Marcq-en-Baroeul, de même que 70 des 342 postes logistiques des entrepôts de Wattrelos, Lys-lez-Lannoy, Hem et Mons-en-Barœul. L’entreprise précise que le plan de sauvegarde de l’emploi sera déclenché après une phase d’appel aux départs volontaires et la direction indique vouloir limiter au maximum le nombre de départs contraints.

En France, les ouvertures continuent...

Le développement en France ne semble pas arrêté néanmoins. Promod a en effet indiqué vouloir « continuer à développer le réseau de magasins en France, à raison de 15 à 20 ouvertures par an ». Selon la Voix du Nord, l’enseigne dispose de 357 magasins dans l’Hexagone. Elle y emploie 2700 personnes sur un total de 6000 collaborateurs dans le Monde et exploite une dizaine de sites marchands. Le groupe annonce sur son site un chiffre d’affaires de 900 millions d’euros, dont 60% à, l’étranger. La Voix du Nord l’estime lui à  668 M€ hors taxe.

2 commentaires

martino

10/10/2017 18h21 - martino

les vêtements sont trop chers ! ne nous etonnons pas !

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

DAYAUX

17/04/2016 12h32 - DAYAUX

Encore une entreprise en souffrance arrêtons d'acheter ailleurs et sauvons nos entreprises Francaise

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres