Proxi-Picking optimise les commandes

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

DossierAvec son logiciel Proxi-Picking, Proxi-Business permet aux distributeurs de préparer, en magasins, les commandes destinées à leur drive ou à leur point de livraison, sans avoir à investir dans un entrepôt.

 

Il a fallu dix-huit mois d’étude et de développement à Proxi-Business, société iséroise spécialisée dans l’e-tailing (l’activité e-commerce des distributeurs), pour développer Proxi-Picking. « Les commandes représentent aujourd’hui jusqu’à 10 % du chiffre d’affaires d’un point de vente, mais impliquent d’optimiser la logistique afin d’être rentables. Or, il n’existait pas, en Europe, d’application dédiée à leur préparation », raconte Olivier Bourgeois, PDG de l’entreprise.


Une solution en quatre phases

En magasins, le préparateur de commandes se heurte, par rapport à un entrepôt, à deux grandes difficultés : les références sont plus nombreuses et changent de place au gré des saisons ou des actions commerciales. La situation se complique encore si, au lieu de recourir à une ramasse globale finalisée dans un local annexe, on prépare la commande sur le point de vente, solution bien plus attractive, car moins gourmande en surface. Compte tenu de ces exigences, les techniciens de Proxi-Business ont breveté une solution en quatre phases. La modélisation en 2D du magasin, la géolocalisation des produits en rayons et l’aide à la décision du mode de préparation (mono ou multicommande, mono ou multizone) constituent les trois premières.

L’outil regroupe ensuite les commandes en calculant la proximité géographique des références et suggère le meilleur plan de cheminement dans le point de vente(ou « itinérage »). Il est en mesure de prendre en compte des contraintes spécifiques, comme de recueillir en dernier les produits surgelés. Ne reste plus au préparateur qu’à imprimer le plan ou à le télécharger sur une tablette PC, fixable au chariot, pour procéder à la collecte des articles commandés. Le gain de temps est substantiel et le taux de remplissage grimpe en flèche, le préparateur ayant la garantie de toujours trouver le produit. S’il n’est pas en rayons, c’est qu’il y a rupture de stock, un manque à gagner que Proxi-Picking contribue donc à réduire, même si ce n’est pas sa finalité principale.


Amortissement rapide

Bien que le logiciel soit récent (sa présentation a eu lieu au Salon e-commerce de Paris en septembre), il a déjà retenu l’intérêt de cinq grandes enseignes. « Sachant que, en alimentaire, une préparation de commande prend une heure de temps/homme et que nous réduisons ce temps de moitié, le coût d’installation est rapidement amorti », assure Olivier Bourgeois. D’autant plus vite, dans le cas des enseignes alimentaires, que nombre d’entre elles traitent déjà plus de 1 000 commandes mensuelles par point de vente..

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des équipements et technologies pour le magasin et de la supply chain des distributeurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA