Publication de la 3eme édition de l’Observatoire de la distribution responsable

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Initiative conjointe de la Fédération du Commerce et de la Distribution (FCD) et de l’ESSEC Business School, en partenariat avec PwC, l’Observatoire de la distribution responsable délivre un grand de chiffres en matière de responsabilité sociale des entreprises (RSE). Et prouve que les distributeurs avancent sur ces sujets.    

Créé en 2012 par la FCD et la Chaire Grande Consommation de l’ESSEC Business School,
l’Observatoire de la distribution responsable a pour objectifs de produire des indicateurs
communs concernant la RSE et d’identifier les bonnes pratiques correspondantes afin d’en
assurer la diffusion.
Créé en 2012 par la FCD et la Chaire Grande Consommation de l’ESSEC Business School, l’Observatoire de la distribution responsable a pour objectifs de produire des indicateurs communs concernant la RSE et d’identifier les bonnes pratiques correspondantes afin d’en assurer la diffusion.© yarruta/123RF

Jacques Creyssel, Délégué général de la FCD, est catégorique: «Les indicateurs chiffrés de l’Observatoire témoignent de la volonté des enseignes de se transformer durablement en développant en permanence de nouvelles initiatives en faveur d’une distribution responsable ». Sept enseignes membres de la FCD ont effectivement participé à la réalisation l’Observatoire de la distribution respoinsable. Il s’agit d’Auchan, de Carrefour, de Casino, de Cora, de Metro, de Monoprix et de Système U. Ce rapport reflète l’ensemble des thématiques suivies par l’Observatoire : outre la consommation responsable et la gestion durable de l’activité, il couvre aussi, pour la première fois depuis sa création, les ressources humaines et les engagements sociétaux, à travers des indicateurs chiffrés, illustrés d’exemples tirés des actions mises en œuvre par les enseignes.

• 5 des 7 enseignes participantes intègrent des clauses environnementales, sociales et sur la loyauté des pratiques dans les contrats avec leurs fournisseurs en 2016.

• Les références bio ont augmenté de 40% en deux ans et celles issues du commerce équitable de 11% en 2016 par rapport à 2014.

• 75% des ventes réalisées par les marques de distributeurs sont produites par des TPE, PME et ETI dont 61% sont françaises (Source étude Nielsen pour la FCD, décembre 2016).

• Les émissions de CO2 ont baissé de 43% pour les fluides frigorigènes (en CO2m2 surface de vente), de 14% pour le transport de marchandises (en CO2/ palette transportée) et de 4% pour la consommation d'énergie (en CO2/m2 surface de vente (variation 2016 par rapport à 2014).

• L'effectif des enseignes participantes s'est accru de 8% en 2016 vs 2014.

• Les personnes en situation de handicap représentent 6,1% des effectifs en 2016.

• 149 millions de repas ont été donnés aux associations d’aide alimentaire d’urgence en 2016.

Pour Rémy Gérin, Directeur exécutif de la Chaire Grande Consommation de l’ESSEC Business School : « Au travers des démarches ambitieuses qu’elles mènent, les enseignes ont une vraie capacité à accélérer le développement d’une consommation plus responsable et plus durable, et ainsi répondre aux attentes des consommateurs qui deviennent de plus en plus exigeants ». 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA