PUBLICITÉ

L'avis de lsa

Après un mois d'octobre en recul (4,4 %, mais comparé à une période de 2003 déjà très investie), l'approche de Noël et les performances en demi-teinte de leurs magasins ont semble-t-il incité les enseignes alimentaires à accroître sensiblement leurs efforts publicitaires, avec des investissements bruts de 96 M E d'euros en hausse de 23,6 %. La distribution non alimentaire maintient également la pression. Notamment les magasins de produits culturels - un marché en pleine croissance, où les enseignes ont investi 53,1 M E en budget brut sur un an (+ 11 %), selon TNS Media Intelligence -, qui connaissent une forte poussée des enseignes disposant de vente en ligne. Ce phénomène s'accompagne d'une utilisation de plus en plus forte d'internet.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1889

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Nos formations