PUBLICITÉ

+ 3,6 %

C'est la hausse des investissements publicitaires des enseignes non alimentaires en septembre 2005 par rapport à septembre 2004.

L'avis de lsa

La rentrée 2005 aura été celle de la reprise de parole des enseignes non alimentaires dont les investissements publicitaires progressent plus vite que ceux des enseignes alimentaires. Sur un an, leurs budgets sont en hausse de 8,40 %, contre un recul - historique ! - de 0,6 % pour les distributeurs alimentaires.

Le focus établi sur les cinq premiers annonceurs du meuble - où les investissements annuels frisent les 100 millions d'euros, soit une hausse de 10,7 % - et de l'électroménager révèle que But et Darty ont réduit la voilure tandis que Conforama continue de développer sa part de voix. Résultat : les deux leaders, Conforama et But, sont désormais très proches l'un de l'autre, avec une part de voix de respectivement 25,9 % et 29,2 %. Le plan média des enseignes de produits électrodomestiques privilégie toujours la radio pour créer du trafic dans leur magasin.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1927

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous