Publicité : la distribution tire la hausse des dépenses

|
Investissements publicitaires bruts par secteur, en M €, en cumul de janvier à juin 2011, et évolution, en %, par rapport à la même période l'année précédente
Investissements publicitaires bruts par secteur, en M €, en cumul de janvier à juin 2011, et évolution, en %, par rapport à la même période l'année précédente©

Si le marché publicitaire a connu une respectable croissance de 6,2% au premier semestre 2011 par rapport au premier semestre 2010, c'est en partie grâce à la progression des investissements de la distribution, qui évolue cinq fois plus vite. Intermarché affiche la plus forte croissance, à + 30%, pour un budget brut de 96 M €. Auchan est également en hausse de 16%, à 78 M €. Mais E. Leclerc reste le plus gros investisseur, à 119 M € (+ 11%), devant Carrefour (113 M €), qui s'affiche en baisse (- 4,5%), de même que Système U (- 3%, à 58,5 M €). Dans le commerce spécialisé, la Fnac, qui a plus que doublé ses investissements, arrive en tête à 41 M €. Dans la grande consommation, Unilever, malgré un retrait de 1,4%, demeure le plus gros annonceur (137 M €), devant Nestlé (109 M €), en progression de 29%.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2192

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message