Publicité : la nouvelle campagne de Carrefour valorise la qualité alimentaire

Carrefour lance ce vendredi 10 mars 2017 une nouvelle campagne de communication, qui fait la part belle à la qualité alimentaire et informe sur ses différents formats de magasin. 

Carrefour a imaginé une campagne omnicanale pour vanter son engagement dans la qualité des produits alimentaires.
Carrefour a imaginé une campagne omnicanale pour vanter son engagement dans la qualité des produits alimentaires.© DR

Des mots d’enfants pour interpeler le distributeur. La dernière campagne de communication de Carrefour, diffusée à partir de ce vendredi 10 mars 2017, s’articule autour d’un dialogue, où des bambins posent des questions à Carrefour, qui répond par le biais d’une voix off. L’occasion, pour le distributeur, de miser sur deux thèmes qui lui sont chers : d’une part, la qualité des produits, de l’autre, la puissance de son maillage grâce à ses différents formats de magasin et son site marchand.

Spot diffusé en télé :

La publicité est déclinée autour d’une série de trois films : un manifeste, un film mettant en scène un produit emblématique du quotidien et un dernier spot portant sur la dimension multi-format et omnicanale de l’entreprise. Pour le volet du digital, Carrefour invite un groupe d’enfants, des « Verificators », qui part à la rencontre des producteurs partenaires de l’enseigne dans leur exploitation et posent leurs questions sur l’élaboration et la qualité des produits : « Pourquoi elles mangent jamais d’OGM, vos poules ? », « Qu’est-ce que c’est les antibiotiques ? », « Pourquoi les tomates sont meilleures quand elles poussent dans la terre ? ». Découpés en courtes séquences, ces « reportages-vérité » seront relayés sur les réseaux sociaux.

Exemple :

 

 

3 commentaires

Belseur

23/03/2017 20h17 - Belseur

Agriculteur depuis plus de 20 ans, je suis scandalisé par la nouvelle campagne de publicité de Carrefour, qui utilise et instrumentalise les enfants. Non seulement le consommateur est chaque jour bombardé d'informations erronées ou d'affirmations péremptoires sur les pratiques agricoles, mais aujourd'hui Carrefour passe par nos plus petits pour faire du business... Carrefour surfe sur la défiance du consommateur, alors que nous n'avons jamais vécu aussi longtemps en bonne santé en France. Qu'il est est facile d'aller dans le sens des prêcheurs de l'apocalypse : pesticides (anglicisme détourné.!) OGM, nitrates, algues vertes....et j'en oublie, alors que CARREFOUR se grandirait à suivre la rigueur des scientifiques qui étudient depuis des décennies ces problématiques. Il vaut mieux écouter les écologistes (politiques qui utilisent l'écologie pour arriver à leurs fins) que les écologues qui sont les scientifiques de l'écologie qui étudient sans à priori, c'est tellement plus facile d'aller dans le sens du vent...méfiance et remise en cause du scientifique..!

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Cancerleretour

12/05/2017 23h03 - Cancerleretour

Tant mieux cher monsieur si vous estimez que nous sommes tous en meilleur santé. Quand les cancers n'ont jamais été aussi nombreux et ainsi que leur récidive ! La fréquence des cancers hormono dépendant, et d'où viennent ces hormones à votre avis ? 37 ans cancer du sein sans antécédents familiaux, non fumeur, sportive et hormonodependants 43 ans récidive Lire que nous n'avons jamais été en aussi bonne santé m'est inacceptable

Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

alam bert

18/03/2017 21h05 - alam bert

la voix off est très similaire à celle de michel edouard leclerc. est-ce est-ce intentionnel?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message