Publicité : un nouvel épisode de la saga Intermarché [vidéo]

|

L’enseigne des Mousquetaires poursuit ce dimanche 24 mars 2019 sa saga publicitaire avec la chanson «C’est magnifique» interprétée par Benjamin Biolay.

Cette fois-ci, c’est Benjamin Biolay, avec une reprise du standard américain de Cole Porter, «c’est magnifique».
Cette fois-ci, c’est Benjamin Biolay, avec une reprise du standard américain de Cole Porter, «c’est magnifique».

En 2017, Intermarché avait ému des millions de Français en diffusant à la télévision un format de 3 minutes où un jeune homme changeait ses habitudes alimentaires, passant au mieux-manger pour séduire la caissière de son Intermarché. Le tout, accompagné par la chanson de Mouloudji «l’amour l’amour».  Peu à peu, la série prend forme avec à Noël dernier, par exemple, Henri Salvador et son titre «j’ai tant rêvé» qui accompagne l’histoire d’un petit garçon entreprenant de faire maigrir le père Noël pour qu’il puisse passer par la cheminée.

Pour célébrer son cinquantième anniversaire, Intermarché revient à l’écran avec le nouvel opus de la série où un vieil homme qui a perdu son épouse mène une longue quête du goût pour raviver, à la manière d’une madeleine de Proust, le souvenir de celle qu’il a tant aimé. Cette fois-ci, c’est Benjamin Biolay, avec une reprise du standard américain de Cole Porter, «c’est magnifique», qui accompagne l’émotion du film. Une publicité très nostalgique qui rappelle les bonne svielles recettes d’antan. Le message joue sur la corde sensible mais sera-t-il aussi fort que le premier opus… rien n’est moins sûr.

«L’année de nos 50 ans était l’occasion rêvée pour mettre en scène une génération qui a grandi avec l’enseigne, comme le personnage de ce film. Occasion, aussi, d’illustrer que notre combat pour le “mieux manger” est au cœur de la vie pour toutes les générations », commente Vincent Bronsard, adhérent Intermarché à Vanves (92), en charge du Marketing stratégique et opérationnel de l’enseigne.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter