Marchés

Puma songe à abandonner la boîte à chaussures

|

Le Diable se niche dans les détails. Prenez une paire de chaussures, invariablement vendue avec son volumineux carton d’emballage. Trop volumineux pour qui se veut exemplaire en matière de développement durable. Puma s’engage donc en faveur d’un nouveau système d’emballage et de distribution. Pour cela, le groupe s’associe au designer Yves Béhar, pour repenser la façon dont les millions de paires de chaussures vendues chaque année sont emballées. Le designer a dessiné un petit sac « intelligent », protégeant chaque paire de chaussures de sa sortie d'usine jusqu'au consommateur final. De quoi générer des économies de production grâce à une diminution du nombre de matériaux, une réduction du poids lors du transport et la suppression de sacs de transport en plastique. A la clé : 65% de consommation de papier en moins, 60% de consommation d'eau, d'énergie et de carburant. En d'autres termes : environ 8.500 tonnes de papier en moins, 20 millions de mégajoules d'électricité, 1 million de litres de carburant , et 1 million de litres d'eau.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter