Quand des étudiants visitent The Purple Store, un concept unique pour les amoureux du violet

|

En février 2020, le voyage d’études retail du Master Distribution et Relation Client de l’université Paris-Dauphine s’est déroulé à Seattle aux Etats-Unis. Les étudiants ont photographié et commenté une série de magasins innovants. Leur visite de la boutique The Purple Store fait l’objet d’un “carnet de route” que LSA publie en partenariat avec ce Master.  

The Purple Store

“Depuis 15 ans, nous réussissons là où tout le monde nous avait prédit un échec.” Alors que nous nous rendions à Pike Place market, lieu incontournable de Seattle, nous voici interpellés par des ballons de baudruche violets et des chaussures à talons vertigineux dans une vitrine haute en couleur : The Purple Store.

Nous ne savons pas encore à quoi nous attendre, s’agirait-il d’un énième magasin de souvenirs, dans ce quartier très touristique qui en regorge déjà ? Un petit écriteau nous en dit plus “Tout ce que nous vendons est violet. (...) Parce que nous savons que vous, ou quelqu’un que vous connaissez, ADORE le violet plus que vos amis aiment le vert ou le rouge !”

Il s’agit donc d’un magasin qui ne vend QUE des objets violets, notre curiosité est tout simplement piquée. A peine entrés, nous nous retrouvons enveloppés dans une bulle violette : le magasin porte parfaitement son nom. L’ambiance y est chaleureuse, et des produits en tout genre composent la boutique du sol au plafond, nous invitant à nous enfoncer dans cette jungle violette. Comme dans toute jungle, il n’est cependant pas évident de savoir où aller, par quoi commencer.

Au fur et à mesure de notre visite, nous découvrons une offre de produits diversifiée et pointue. C’est en réalité bien plus qu’un simple magasin de bric à brac, The Purple Store s’avère être une enseigne forte. Les produits sont soigneusement choisis et rassemblés par catégorie. On tombe d’abord sur un îlot avec déguisements et jouets pour enfant, puis des accessoires de cuisine, ensuite sur un meuble recouvert d’accessoires pour chien. A notre plus grand étonnement, on retrouve des marques prestigieuses comme Kitchen Aid ou encore Calvin Klein. 

 

Clou du spectacle, au fond du magasin, nous trouvons une sélection de sex toys dissimulée derrière un rideau : moins de 18 ans s’abstenir !

En préambule de ces produits réunis, on découvre la marque propre du Purple Store : T-shirts, tote bags, chaussettes, etc.

L’étendue de l’offre a tout de même suscité plusieurs interrogations. Comment est-il possible de sourcer autant de produits d’une même couleur ? L'hétérogénéité de l’assortiment a l'inconvénient de rendre l'approvisionnement complexe, avec de très nombreux fournisseurs, chez qui The Purple Store n’achète parfois qu’une ou deux références, mais cela leur permet aussi de dynamiser le point de vente.

Le personnel était très avenant, ravi de répondre à nos questions et de nous faire essayer les produits (dont la fameuse paire de chaussures repérée en vitrine). Nous avons appris ainsi que The Purple Store était né suite la recherche par son créateur d’une panoplie d’accessoires assortis à sa nouvelle moto, violette évidemment !

Depuis quinze ans, The Purple Store réussit là où tout le monde avait prédit qu’il échouerait. Le concept a développé une clientèle des plus fidèles, dont l’engouement est certain, en ligne dans un premier temps et depuis deux dans sa boutique de Pike Place.

Alors, à quand un Red ou un Blue Store ?

Article écrit par Aubin Bony, Ophélia Nouchet et Roxane Rabut

L’équipe 2020 du Master Distribution et Relation Client de l’Université Paris-Dauphine – encadrée par Valérie Renaudin et Julie Hermann

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter