Marchés

Quand l'aspiration ne manque pas d'inspiration

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Avec des hausses en valeur supérieures aux volumes de vente, le marché des aspirateurs est porteur. Un segment en pleine mutation et des robots qui font de plus en plus parler d’eux.

Roomba 966

Marché de renouvellement, certes, mais pourtant valorisé. De plus en plus même. C’est que les innovations y sont foison, chacune venant, pour l’heure, plutôt en complément des technologies « anciennes » et non en remplacement. Ainsi, il n’est pas si rare qu’un foyer dispose à la fois d’un aspirateur traîneau (60 % du marché, soit 390 millions d’euros) et d’un aspirateur balai (25 % des ventes, 163 M €). « Les usages sont en effet différents, avance Sophia Benani, chef de produit chez Rowenta. L’aspirateur balai est encore beaucoup utilisé en appoint, pour un nettoyage rapide, et pas forcément pour un nettoyage de fond. »

Il est vrai que les limites du balai ne lui permettent pas de jouer ce rôle ; comptez sur une vingtaine de minutes d’autonomie seulement, voire de dix à douze maxi, en mode « boost ». Pas assez pour une maison complète. Les dernières statistiques à disposition indiquent ainsi, pour les foyers français, un temps moyen de trente-quatre minutes par semaine pour aspirer ses sols. Et on ne parle bien que de les aspirer, ces sols. Pour les nettoyer, en sus, merci d’ajouter trente et une minutes par semaine.

Un gain de temps appréciable

Cela commence à faire long, vous avouerez. D’où ces offres combinées qui fleurissent aujourd’hui. Rowenta, par exemple, a sorti au printemps son Clean & Steam, mélange entre un aspirateur balai et un nettoyeur vapeur. Adieu la bonne vieille serpillière ! « Pas de détergent, une lingette amovible et lavable en machine, juste un réservoir d’une capacité de 0,7 litre, permettant de nettoyer jusqu’à 100 m² sans avoir besoin d’être réalimenté en eau, le tout chauffé à 100 °C en seulement trente secondes », énumère Sophia Benami. Que des avantages, donc, à commencer par un gain de temps appréciable. Même innovation avec Polti et son Unico 3, qui, en plus, promet de sécher après avoir aspiré d’abord, puis nettoyé ensuite.

D’autres acteurs du marché, comme Robopolis, avec ses gammes robots Roomba, se font la promesse de libérer complètement le consommateur de cette corvée du nettoyage. « Nous avons écoulé déjà 15 millions de nos iRobot dans le monde », se félicite Marc Dinee, directeur général de Robopolis, qui voit, petit à petit, les « envies » de robots aspirateurs gagner du terrain en France. « En Espagne, iRobot est le numéro un des ventes en valeur, avec le segment des robots dans son ensemble, qui représente quasiment un tiers du marché, à 32,4 %. En Autriche, c’est 15 %, pour une moyenne européenne à 11% quand, en France, c’est encore seulement 8 %, mais avec dorénavant tous les circuits de distribution qui jouent le jeu et près d’un Français sur deux (48%) qui se dit intéressé par un robot. » Certes, tous ne franchissent pas encore le pas, mais l’envie est là, et c’est le premier palier à atteindre. Le second ne le sera qu’à force de ténacité, de conseils et d’investissements pour rassurer les clients potentiels.

LE BALAI ENCORE À LA TRAÎNE DU TRAÎNEAU

 

 

 

 

 

En chiffres

  • 651 M€ : le poids du marché de l’entretien des sols (aspirateurs) entre septembre 2015 et fin août 2016
  • +11% : la croissance des ventes en valeur, entre septembre 2015 et fin août 2016
  • 4,8 M : le nombre de pièces vendues entre septembre 2015 et fin août 2016
  • 131 € : le prix moyen d’achat

Source : GfK, origine fabricants

ROBOT INTELLIGENT


Doté d’une caméra lui permettant de
cartographier l’espace en temps réel,
le Roomba 966 vient agrandir la famille
des robots connectés d’iRobot.

TROIS FONCTIONS


La marque italienne Polti
présente son Unico 3,
qui propose trois options
en une. Aspirateur
classique évidemment,
il nettoie aussi
à la vapeur et sèche
ensuite.

FINI LA SERPILLIÈRE!


D’abord passer
l’aspirateur et, ensuite,
la serpillière… Voilà
qui appartient au passé.
Rowenta, parmi d’autres,
lance son système mixte
Clean&Steam qui,
après avoir aspiré,
nettoie dans la foulée,
d’un même mouvemen

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA