Marchés

Quand l’assortiment progresse... mais pas le chiffre d’affaires

|
 L’assortiment des Marques nationales a fait un bond de 3,9% en 2013
L’assortiment des Marques nationales a fait un bond de 3,9% en 2013© BERNARD MARTINEZ

Ce tableau, du panéliste Iri, démontre à quel point les marques de distributeurs ne suivent plus la cadence des marques nationales. Certes, dans les deux cas, le nombre de produits présents en rayons ne cessent de croître. C’est ainsi qu’en 2013, l’assortiment des Marques nationales a fait un bond de 3,9% alors que celui des MDD progresse de 2,2%. Preuve que les distributeurs privilégient toujours le choix afin séduire les consommateurs et donc de doper le chiffre d’affaires, plutôt que  de parier sur les économies et l’optimisation des coûts de gestion avec une éventuelle restriction de l’assortiment.

Et pour les marques nationales, ce choix s’avère le bon puisqu’en 2013, les ventes de ces produits ont bondi de 2,2%. En revanche, pour les MDD le doute est permis puisque leur CA a baissé  de 0,2%. Idem pour la P12. On s’aperçoit que, si les marques nationales ont baissé de 0,5%, les MDD chutent quant à elles de 1,4%. On peut donc réellement parler d’un décrochage entre les deux types de produits. Et il semble bel et bien révolu le temps où les MDD trouvaient mécaniquement de la croissance en multipliant le nombre de références. 

 

 

1 commentaire

ymigotto

13/02/2014 18h50 - ymigotto

En complément, il semble intéressant de rappeler les apprentissages des marketplaces du e-commerce : plus on laisse des vendeurs tiers "entrer" des références dans les rayons, plus ça fonctionne puisque ça représente désormais près de la moitié des ventes des grands acteurs du e-commerce aux Etats-Unis. Dans le détail, on constate que ça accroît l'agilité (rotation plus rapide des produits), l'innovation (en particulier, accès plus facile pour startups et PME) et le service client ("vu sur Internet, trouvé près de chez moi"). A quand le démarrage de marketplaces connectées aux magasins dans la distribution alimentaire ?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter