Marchés

Quand la Chine se phygitalise

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Quand la Chine se phygitalise
Quand la Chine se phygitalise

La Chine serait-elle le laboratoire du commerce de demain ? La population de plus en plus urbaine et l’utilisation effrénée du smartphone et de l’e-commerce (rappelons que le premier e-commerçant de la planète n’est autre que le chinois Alibaba) remodèlent les concepts de magasins. À Shanghai, deux enseignes d’un nouveau genre cohabitent : Hema Fresh et Auchan Box. Elles sont certes très différentes dans leur format mais révélatrices du champ des possibles offert par la technologie. La première est une chaîne de supermarchés plutôt premium qui se définit comme une expérience d’e-commerce en magasin (avec livraison ultrarapide et cross-canalité poussée), alors que la seconde n’est autre qu’un container de 13 m², sans personnel, où le client effectue ses achats et paye seul. Mais les deux font sauter les codes de l’expérience client avec, à chaque fois, le rôle central et incontournable du téléphone mobile. Bienvenue dans le commerce (très) connecté.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA