Quand la librairie des PUF imprime les livres à la demande

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La librairie parisienne des PUF met à disposition de ses clients son Espresso Book Machine, capable, en moins de six minutes, d'imprimer des livres à la demande.

La nouvelle librairie des PUF, ouverte dans le Quartier latin à Paris, intègre l'Espresso Book Machine, capable d'imprimer un livre à la demande.
La nouvelle librairie des PUF, ouverte dans le Quartier latin à Paris, intègre l'Espresso Book Machine, capable d'imprimer un livre à la demande.

Du nouveau concept de libraire des Puf (Presses universitaires de France), rue Monsieur-le-Prince, en plein Quartier latin de Paris, on retiendra surtout sa « machine à fabriquer des livres » en temps réel.

Une petite pépite qui n’a peut-être l’air de rien, qui n’est pas très jolie, ressemble à une bonne grosse imprimante professionnelle, mais qui pourrait demain aider à sauver le marché des librairies. Disons, en tout cas, pourrait apporter la preuve que le numérique, loin d’être un rival, peut être un allié.

Trois à six minutes seulement

Par quel miracle ? En en faisant un outil de relation client, pardi. Et d’animations, aussi. La librairie des PUF, à Paris, ouverte le 12 mars 2016, entend en apporter la preuve. Imaginé avec l’agence Steps Indigo, cet espace inclut en effet le fameux « robot imprimeur » Espresso Book Machine qui, en trois à six minutes selon le nombre de pages, permet de faire imprimer son livre personnalisé.

Tout juste le temps de boire un café ou de feuilleter un ouvrage en attendant, tranquillement installé au fond des banquettes confortables attenantes. La librairie enfin dans son rôle d’espace de convivialité et de plaisir, en somme.

Faire revivre des collections anciennes

Concrètement, il suffit de se munir de l’une des tablettes mises à disposition dans la librairie, de choisir dans le catalogue des PUF déjà numérisé – 5000 titres disponibles aujourd’hui, 1500 à 2000 de plus promis chaque année, éventuellement de personnaliser la page de garde et puis de lancer l’impression. Le tout avec la même couverture que l’édition originale et, surtout, le même prix.

Pour le lecteur, un service ludique. Pour la librairie, en dépit d’un investissement initial plutôt lourd, et d’une contraintes de place – la machine est assez imposante – de quoi pouvoir faire (re)vivre des collections anciennes, ou à faibles volumes.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA