Marchés

Quand la pêche durable détourne les classiques d’Hollywood

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L’ONG Marine Stewardship Council (MSC) s’est associée avec l’agence de communication Emakina pour sensibliser à la pêche durable... en parodiant de célèbres films.

Des afiches de films ont été parodiées. objectif: sensibiliser à la pêche durable... avec humour
Des afiches de films ont été parodiées. objectif: sensibiliser à la pêche durable... avec humour

Charly Chaplin doit se retourner dans sa tombe ; son chef d’œuvre Les temps modernes est devenu… les thons modernes.

L'agence digitale Emakina a élaboré pour l'ONG un dispositif de communication destiné à sensibiliser les consommateurs à la pêche durable. Pour se faire, l’agence a détournée des affiches de films («Le silence des cabillauds», «Fish & Furious» ou encore «Il faut sauver le poisson Ryan») et de vidéos courtes («Le colin sifflera trois fois» ou «Les thons modernes»).

 

 

Un concours est également organisé entre le 14 et le 24 janvier sur Twitter.

Le principe : proposer aux internautes d'imaginer d'autres détournements. Déjà, l’imagination fertile des participants a fait naitre Raie Man et la Belle et l’Ablette...

Le gagnant aura son pseudo apposé sur un bateau de pêche. Une façon habile plus légère d'aborder la pêche durable, quelques jours après la polémique sur la pêche en eaux profondes...

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA