Quand les drones se chargeront des inventaires...

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Avec ce drone inventoriste d'Hardis Group, les logisticiens pourront automatiser les inventaires dans les entrepôts, repérer et corriger les erreurs de stockage tout au long de l’année. Focus sur cette innovation.  

Avec de drone d'Hardis Group, on peut imaginer un inventaire quotidien, chaque nuit, par exemple.
Avec de drone d'Hardis Group, on peut imaginer un inventaire quotidien, chaque nuit, par exemple.

Hardis Group, entreprise de services du numérique et éditeur de logiciels métier, dévoile la teneur du brevet qu'elle vient de déposer : un système embarqué sur un drone destiné à automatiser la réalisation des inventaires et des opérations de contrôles de stocks dans les entrepôts.

Un drone indoor pour la logistique

Si les drones ont d'ores et déjà aiguisé les plus fertiles imaginations pour des utilisations outdoor, dans tous les secteurs, les usages indoor restent encore marginaux. Pour Hardis Group, en raison notamment de leur taille et de leur capacité à effectuer des vols stationnaires et en translation, leur utilisation dans l’entrepôt ouvre des perspectives inédites pour les logisticiens : c'est ainsi qu'est né le projet de drone inventoriste.

Cette innovation comporte plusieurs volets : un dispositif qui permet au drone de se déplacer de manière autonome grâce à une cartographie intégrée de l’entrepôt et un plan de vol prédéterminé. Couplé à un système capable d’identifier et de capturer -grâce à une caméra embarquée- les informations à traiter pour réaliser l’inventaire, d'associer l'image à sa position dans l’entrepôt (géolocalisation indoor) et de traduire automatiquement sa position 3D en adresse logistique (emplacement de stockage).

Un inventaire permanent, des risques d'erreurs réduits

Le système mis au point par Hardis Group est en mesure de reconnaître et de contrôler les données pertinentes pour l’inventaire. Ainsi, lorsque plusieurs étiquettes logistiques sont apposées sur une palette (celle du fournisseur, du transporteur, de l'entreposeur…), le drone est capable d’identifier l'étiquette utile pour le contrôle des stocks. La technologie embarquée permet de traiter l’intégralité des formats de codes-barres du marché.

Les informations recueillies par les systèmes embarqués sur le drone (données du code-barres et de position dans l’entrepôt) peuvent être exploitées par n’importe quel logiciel de gestion des entrepôts (Warehouse Management Systems, WMS) du marché.

Grâce cette innovation, un inventaire quotidien, chaque nuit par exemple, est sur le point de devenir une réalité dans les entrepôts. Un inventaire « permanent » qui offrira aux logisticiens une visibilité exacte des marchandises présentes dans l'entrepôt, et la possibilité d’identifier et corriger rapidement les erreurs de stockage.

1 commentaire

drone-spares

27/01/2015 15h21 - drone-spares

C'est un drone DS4-Discovery de chez Dronesys qui a été utilisé (photo). Cette machine est homologuée S3 par la DGAC (Direction Générale de l'Aviation Civile), elle peut donc voler en ville ou dans un bâtiment tel qu'un entrepôt comme sur la photo.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des équipements et technologies pour le magasin et de la supply chain des distributeurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA