Quatre magasins Casino sommés de fermer leurs portes le dimanche après-midi

|

Quatre magasins toulousains ont été condamnés par le Tribunal judiciaire à ne plus ouvrir le dimanche après-midi, révèle le site d’informations ActuToulouse.

Trois points de vente Casino et un Leader Price, tous situés à Toulouse, doivent fermer le dimanche après-midi suite au référé du tribunal judiciaire de Toulouse.
Trois points de vente Casino et un Leader Price, tous situés à Toulouse, doivent fermer le dimanche après-midi suite au référé du tribunal judiciaire de Toulouse.

Fini l’ouverture le dimanche au-delà de 13 heures pour trois magasins Casino et un point de vente Leader Price, tous situés dans la ville rose. Le site ActuToulouse révèle une décision judiciaire en date du 30 juillet 2020, confirmée par le groupe stéphanois. Elle concerne les magasins Casino des Minimes, faubourg Bonnefoy et Pont des Demoiselles ainsi que le point de vente Leader Price implanté rue du Pradet.

Cas d'école?

Les inspecteurs du travail toulousain auraient constaté « à quatre reprises, entre octobre 2019 et février 2020, une violation des règles relatives au repos dominical dans ces magasins ». Le groupe a de suite fait appel de la décision, nous confirme une porte voix du groupe. La décision de justice reste à ce jour provisoire.

Reste à voir si celle-ci peut faire cas d’école pour les enseignes alimentaires. Pour rappel, les derniers magasins ayant ouverts le dimanche après-midi ou en soirée ont plutôt opté dernièrement pour la stratégie de magasins sans personnel, fonctionnant uniquement avec des agents de sécurité, comme c'est les cas dans les Franprix et Carrefour ouvrant 24 heures sur 24 ou encore dans le supermarché de Géant (groupe Casino) d'Angers.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter