Marchés

Quelles pistes pour relancer la consommation de lait en France ?

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Avec 3,6 milliards de litres de lait conditionné en France, soit 10 % de la collecte nationale, le lait de consommation continue son érosion depuis 20 ans et enregistre en 2013 une baisse de ses ventes valeur de 2,5 %.

Le lait doit miser sur des leviers pour relancer la consommation
Le lait doit miser sur des leviers pour relancer la consommation

A l’occasion de leur Assemblée Générale, qui s’est tenue le 10 avril, Syndilait et l’Institut Professionnel du Lait de Consommation (IPLC) ont tenu à mettre en avant les leviers qui permettraient au lait de consommation de renouer avec la croissance. Déjà, le drive constitue un phénomène majeur en 2013 permettant au marché de relever ses ventes d’un point (-2,5 % avec drive et -3,6 % hors drive) et il représente désormais 4,5 % des ventes du secteur. "Les attentes des consommateurs ont évolué. Ils sont à la recherche d’innovations, de praticité et de produits qui répondent aux différents nouveaux moments de consommation", explique Giampaolo Schiratti, président de Syndilait.

Se réinventer

Ainsi, le lait, produit très ancré dans les foyers français, doit se réinventer et utiliser ses atouts pour se moderniser. "Aujourd’hui, les consommateurs sont motivés pour acheter via des drivers : le plaisir, la débanalisation, la naturalité, la diversité et la spécialisation. Le lait rentre dans beaucoup de ces catégories, il faut donc les réactiver", confie Nicole Demarty, directrice et fondatrice du cabinet Analyses&Stratégie.

Par exemple, il appartient aux industriels de miser sur la naturalité, l’authenticité du lait sans pour autant donner à ce produit une image vieillotte et standardisée. Des virages ont déjà été amorcés comme les laits aromatisés, les laits pour les intolérants, les différents formats… "Mais on peut encore aller plus loin et faire de ce produit banal un produit d’exception, qui vend du rêve. Il faut aujourd’hui passer d’un discours de réassurance à un discours de relance", ajoute Nicole Demarty. Déjà, pour miser sur la transparence, la filière lait profite de la journée mondiale du lait qui se tiendra le 1er juin 2014 pour ouvrir les portes de 10 sites de transformation de lait au grand public avec des visites d’usine.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA