Quelles sont les villes les plus endettées de France ?

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le Journal du Net vient de dresser un inventaire des communes les plus endettées en France par tête d’habitant. Intéressant, alors que le gouvernement va tailler dans le budget des collectivités locales en diminuant de 3,7 milliards les aides, baptisées dotation globale de fonctionnement,, et que les parlementaires-élus s’accrochent à leur niveau de dépenses…

Avec une dette de 9129 euros par habitant, Levallois-Perret est la ville la plus endettée de France. Et de loin !
Avec une dette de 9129 euros par habitant, Levallois-Perret est la ville la plus endettée de France. Et de loin ! ©WIKIMEDIA

Le tout nouveau président de l’Association des Maires de France, François Baroin, pourtant ancien ministre des Finances et membre de l’opposition qui prône une réduction drastique des dépenses de plus de 100 milliards d’euros, a vite pris le parti du lobby d’élus locaux pour dénoncer la baisse drastique de 12 milliards d’euros sur trois ans, une subvention aux collectivités locales baptisée «dotation globale de fonctionnement » attribuée par l’Etat.

Les parlementaires font feu de tout bois

Les parlementaires sont vent debout contre cette mesure, et font feu de tout bois dans tous les médias, juste avant l’adoption de la loi de finances. En réalité, la baisse de la dotation n’est que de 3,7 milliards d’euros par an, sur une recette d’impôts et taxes totale de 230 milliards d’euros (soit moins d’1% de baisse), et qui connaît des hausses invraisemblables, notamment via les taxes foncières, d’habitation ou pour les ordures ménagères.

Les taxes de compensation à la baisse de la dotation

Dans ce débat, les députés et sénateurs menacent d’augmenter les impôts en faisant porter le chapeau à l’Etat. Avec une certaine réussite puisque Manuel Valls a demandé au Parlement d’augmenter les frais de notaires, en plus de taxes de séjour ou de stationnement. L'Etat vient aussi d'accorder des prêts bonifiés pour les communes qui ont contacté des emprunts toxiques. Voilà pourquoi l’état des lieux établi par le Journal du Net sur les communes les plus endettées par tête d’habitant est particulièrement intéressant. De Levallois (plus de 9 000 euros) en passant par Cannes ou Noisy le Grand.

La dette locale par habitant se rajoute à celle de l’Etat…

Les dettes de plus de 2 000 €, voire 3 000 € par habitant ne sont pas rares et les communes auront peut-être à cœur d’apurer leur dette en augmentant encore les impôts locaux, qui échappent à tout contrôle au niveau macro-économique (contrairement au Budget de l’Etat et de la securité sociale qui font l’objet d’un vote au Parlement tous les ans).  Certes, comme François Baroin vient déjà de le faire, les élus locaux pourront toujours souligner que la dette globale par habitant s’élève à près de 30 000 euros, et que l’Etat n’arrive pas à la réduire…

© JDN

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA