Quelques enseignes en force au Salon des Maires

|

Le Salon des Maires est l'endroit idéal pour les enseignes de prendre contact avec les décideurs des collectivités locales, et plusieurs enseignes y sont présentes avec des stands particulièrement visibles. C'est le cas d'Intermarché, de Simply Market, pour citer les plus beaux, mais aussi de Aldi et Leader Price. Lidl, qui était très présent l'an dernier, sur plus de 150 mètres carrés, brillait en revanche par son absence, de même que Casino et, Carrefour Property. Le but de Simply Market est de "faire connaître cette enseigne nouvelle, maintenant que tous les magasins intégrés du groupe ont abandonné Atac", indique une responsable de la communication. Développement durable, aide aux associations, toute la panoplie de la bonne relation citoyenne avec l'élu est déployée. Chez Aldi, on indique vouloir engager le dialogue pour de nouvelles implantations, mais aussi d'avoir un retour d'expérience sur l'intégration du point de vente dans la vie des communes. Chez Leader Price, l'heure au lancement d'un nouveau service expansion, avec pour objectif de viser au "coeur de la décision" des collectivités locales, la LME ayant considérablement renforcé le pouvoir des maires sur les implantations. Mais le stand le plus abouti est celui des Mousquetaires, qui mènent une politique d'expansion conquérante, mais basée sur l'intégration visuelle et dans la vie de la commune. "Les maires préférent des commerçants indépendants et décisionnaires avec lesquels ils peuvent dialoguer, explique Jean-François Hellio, administrateur d'Immo Mousquetaires. Nous voulons leur montrer ce que nous sommes capables de faire en matière d'intégration locale". Le stand devait accueillir quelques 5000 décideurs de collectivités locales, curieux ou réellement intéressés. Sur tous les stands, la concurrence est vive entre les développeurs et les faiblesses des adversaires volontiers détaillées.... 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter